De sources dignes de foi, à l’intervalle de 3 semaines plusieurs membres de l’opposition armée au sud de la Libye ont été liquidés par des forces obscures. Des éléments reconnus proches des Toroboros (rébellion soudanaise d’obédience Darfouri). Il y a 3 semaines, le capitaine Ismaël et son staff se déplaçaient hors de Sebha en Libye. Leur convoi fut attaqué par des éléments non reconnus assimilés à des coupeurs, mais beaucoup de témoins affirment que ce sont des Toroboros. Dans l’attaque, le chef d’état-major du mouvement de capitaine Ismaël, Mocktar Tchéré et son compagnon Mahamat Youssouf furent tués. Mercredi dernier, des éléments de l’opposition armée furent exécutés par surprise dans le Sud libyen avec les mêmes procédés. Allamine Animer, Mahamat Kadjam, Abdallah Kadjam, Habib Adalli et leurs compagnons ont été liquidés cette fois-ci clairement par des éléments identifiés comme Toroboros. 3 de leurs camarades ont été enlevés, et jusqu’à aujourd’hui personne n’a pu savoir leur position. Alors tout le monde se pose la question, est-ce que les rebelles soudanais proches communautairement du régime d’Idriss Déby n’exécutent pas un plan bien défini… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

2082 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article