Deux patrouilles successives de Mirage 2000 ont décollé de la capitale N’Djamena pour enrayer l’avancée de 40 pickups armés venus de Libye.

L’État-major des Armées annonce ce lundi que l’aviation française de la force Barkhane est intervenue dimanche au Tchad face à l’intrusion d’un groupe armé venu de Libye.

Une patrouille de Mirage 2000 de la base de N’Djamena a appuyé les forces tchadiennes pour frapper à deux reprises une colonne de 40 véhicules de type pickup.

Les frappes françaises ont eu lieu « entre le Tibesti et l’Ennedi », alors que la colonne avait parcouru environ 400 km en territoire du Tchad.

 

« Cette intervention en réponse à la demande des autorités tchadiennes a permis d’entraver cette progression hostile et de disperser la colonne », annonce l’état-major français sur les réseaux sociaux. Dans la matinée, une première patrouille de Mirage 2000 avait survolé à très basse altitude le groupe armé, qui avait poursuivi sa progression malgré cette manœuvre d’avertissement.

« La colonne avait été repérée depuis au moins 48 heures. L’armée de l’air tchadienne avait déjà procédé à des frappes pour les stopper », avant de solliciter l’intervention française, a détaillé le porte-parole de l’état-major français, le colonel Patrick Steiger.

Tchadanthropus-tribune avec le Parisien.fr

1625 Vues

  • Solennelle adresse au Président de la république française

    Par la présente adresse, nous Officieux Généraux, Officiers, Sous-officieux, Militaires du rang en Dissidence Militaire, contre le régime de la terreur qui se maintient au pouvoir par la force brute mortifère sans aucune possibilité d’alternance politique, demandons solennellement au président français, Président élu du Peuple français de ne plus soutenir le régime au pouvoir usurpé au Tchad, qui n’est comme vous le savez autre qu’une mafia institutionnalisée qui confisque le pouvoir par la force brute depuis presque trois décennies au détriment du Grand, Fiable et Très Patient Peuple Tchadien.

    Le Peuple tchadien, digne de fiabilité s’est sacrifié pour la libération de la France en vies humaines et par l’apport de son bétail pour la nourriture. Les héroïques Soldats fils du Peuple Tchadien sont jusqu’à ce jour en tant partenaires diables « épaule contre épaule » des Soldats français. Cette France n’est pas censée soutenir et protéger le tyrannique régime à vie qui s’impose au Peuple Tchadien. La France, Vous Président élu par votre Peuple et l’Exécutif vous êtes informés mieux que quiconque de la situation globale du Tchad notamment de la gestion calamiteuse, en particulier de la souffrance indescriptible du Peuple Tchadien et de la main mise sur toute la richesse du Tchad pendant presque trois décennies.

    Monsieur le Président élu par le Peuple français, le Peuple Tchadien aspire aux mêmes droits et devoirs que le Peuple français. Cependant, il est clairement établit qu’aucune alternance politique n’est possible avec le dictatorial régime au Tchad qui bénéficie de soutien multiformes de la France.

    L’ultime objectif de toutes les Forces contre le régime mortifère usurpateur du pouvoir est de libérer le Peuple tchadien, pacifier le territoire nationale, restaurer la stabilité, la sécurité et la paix durables.

    Enfin de mettre en place des Institutions fortes, d’assurer /rassurer les partenaires bilatéraux et multilatéraux du notre Grand Pays le Tchad et mettre en place la vraie démocratie pour qu’enfin le pouvoir appartienne au Peuple tchadien et de l’exercer avec alternance démocratique et amorcer le progrès du Tchad par une mobilisation sans précédente des ressources humaines et naturelles.

    Que les tous les partenaires et en particulier la France, du Grand Tchad, du Grand, Fiable, et Très Patient Peuple tchadien, soient rassurés.

    Les conséquences de la désintégration du criminel régime de Ndjamena ne seraient que salutaires pour tous les Peuples partenaires du Peuple Tchadien, singulièrement le Peuple français.

    Vivement pour un Tchad stable, juste, équitable, en sécurité, en paix et en prospérité durables.

    LE HAUT COMMANDEMENT DES FORCES DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE POSTE DE COMMENDENT 1727 N’DJAMENA

    Commentaire par LE HAUT COMMANDEMENT DES FORCES DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE DU TCHAD le 5 février 2019 à 0 h 50 min
  • Lire «en tant que partenaires fiables»

    LE HAUT COMMANDEMENT DES FORCES DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE POSTE DE COMMENDENT 1727 N’DJAMENA

    Commentaire par LE HAUT COMMANDEMENT DES FORCES DE SÉCURITÉ ET DE DÉFENSE DU TCHAD le 5 février 2019 à 4 h 56 min