Le président du parti Union Nationale pour la Démocratie et le Renouveau (UNDR), Saleh Kebzabo, a annoncé sur les réseaux sociaux qu’il a « décidé de descendre dans les rues pour dire (sa) détermination pour une alternance en 2021 » au Tchad.

« Chers compatriotes, voici venu le moment des actions citoyennes. Après une longue période de concertation avec les forces républicaines opposées aux élections du 11 avril, j’ai décidé de descendre dans les rues pour dire ma détermination pour une alternance en 2021 », a déclaré le chef de file de l’opposition tchadienne.

Répondant à l’appel à marcher pacifiquement de la coordination d’actions citoyennes, le Député Saleh Kebzabo a invité les citoyens à se « joindre au combat », ajoutant que « cette lutte est celle de tous les Tchadiens qui se sentent opprimés et qui vivent dans l’injustice depuis 30 ans que Déby entretient la misère de notre peuple ».

Maintenant, il ne faut pas qu’il se désiste à la dernière minute comme lors de la Marche pacifique de 2016 en prétextant que la « marche est interdite et tous le ronds-points sont bouclés par la police ».

Initialement candidat à la présidentielle, Saleh Kebzabo s’est retiré du processus électoral.

Tchadanthropus-tribune avec Tchad convergence.

469 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire