Selon certaines sources, Idriss Deby a désigné ses hommes de main pour rencontrer les regroupements de l’opposition, surtout ceux qui refusent de participer au forum sur les réformes institutionnelles. Ainsi Abakar Adoum Haggar (Jacques Foccard du régime Déby) a réussi à inviter quatre membres de la CPDC sur neuf que compte ce regroupement autour d’un diner à la présidence. Des membres de la CPDC, seul ALI GOLHOR président du parti CDF  et PODDI DJIMET président du parti CSDT ont décliné l’offre. Dans cette démarche, il faut avouer que le pouvoir MPS a clairement chercher à destabiliser le FONAC. La 1ère taupe qui a sensibiliser 04 autres membres au sein du FONAC se nomme Khalil Ali Ousmane du parti PMUD. C’est lui qui a été la rampe d’injection au sein de l’opposition pour le compte du pouvoir. Les quatre autres membres étaient même candidat aux dernières élections présidentielles, et un certain Abdelaziz Zackaria le représentant du président LAOUKEIN MÉDARD du parti CTPD à la CENI qui s’y est rendu sans l’avis de Laoukein Médard.  Ils ont accepté le principe de participer à ce forum, mais ils préfèrent envoyer leurs militants à leurs places. C’est pourquoi les noms des militants qui appartiennent à  ces quatre partis figurent sur la liste de comité d’organisation du forum. Le journal le visionnaire dans son dernier numéro 079 précise même le nom du représentant du parti PUR, car il s’agit de Alfarouck Djimet ramadan.

Selon les témoignages  de  ALLADOUM DJARMA BALTAZAR président du parti ASTRE dans le journal visionnaire, le 1er ministre PAHIMI PADACKE ALBERT a reçu deux regroupements de l’opposition. Il s’agit de CAD et CCPPOD B de Khalil Mahamat Djibrine. Ces derniers auraient demandé 20 millions de FCFA  pour participer à ce forum. Pahimi Padacké aurait refusé ce marché. Au retour il leur a donné un million à partager entre les 4 présidents (voir le journal le visionnaire n 079). Selon toujours le visionnaire ALLADOUM et SALEH MAKKI sont renvoyés de leurs regroupements respectifs de la CPDC et CAD. D’après les sources concordances et vérifiées, une deuxième équipe dirigée par Me BERNARD PADARE alias feu de brousse et DJIDDI SALEH ex-DG de l’ANS ont rencontré le samedi 03 février à 17 h dans la villa de Djiddi Saleh à Farcha six membres de FONAC. C’est  un  président du parti membre du FONAC qui a joué l’intermédiaire pour rassembler ses collègues. Il a fallu la vigilance d’un membre présent à cette rencontre qui aurait demandé à Padaré, que le pouvoir veuille que le Fonac participe  à ce forum ou bien les partis membres du regroupement à titre individuel ? à cette question les deux émissaires de la présidence n ont pas donné une réponse claire préférant se référer à leur hiérarchie.

Informé de cette rencontre, le porte-parole du FONAC ALHABO avait déjà convoqué une plénière  pour tirer une conclusion. C’est un plan pour déstabiliser.  L’opposition et en particulier le FONAC était présente à cette plénière, et aussi les six membres du regroupement qui ont rencontré les émissaires d’Idriss Deby. Dans cette circonstance comment comprendre la position de l’opposition dans son ensemble comme un bloc contre la dictature ?

Tchadanthropus-tribune

2697 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article