Les mêmes sources des journalistes à l’origine de la révélation de Panama Papers viennent de signer une autre trouvaille.

Ceux qui espèrent gouverner un jour des nations s’exhibent dans les paradis fiscaux. Quand on est capable de voler en contournant les législations en vigueur, ne peut prétendre à diriger un pays, parce que rien ne dit qu’ils vont se conduire de la même manière.

Le dirigeant économique cité dans les mêmes livres est indexé comme un simple magnat qui ne veut pas payer des impôts et fait fuir son capital, mais l’homme politique, que doit-on dire de lui ?

L’évasion fiscale et les détournements sont les vrais cancers d’une vie économique. Et les politiques qui détournent pour faire fuir ce qui ne les a jamais appartenus doivent être plus châtiés que les hommes d’affaires. Il faut les clouer au pilori de l’inéligibilité absolue.

Le consortium a eu accès aux données confidentielles dans des paradis fiscaux, qui révèlent les secrets de 300 autorités publiques, 35 chefs d’État, 130 milliardaires, proches ou membres des familles régnantes.

Ce qui intéresse les Tchadiens, ce sont les noms de leurs compatriotes qui figurent dans cette maudite liste.

Si la présence d’un YOSKO Youssouf Boy dans cette liste est révélée, cela reste timoré par rapport à un Zackaria Idriss Déby qui occupe un poste au sein de la diplomatie tchadienne (L’actuel Ambassadeur du Tchad aux Émirats arabes unis), pire il fonde une société avec un trafiquant d’arme présumé. Et c’est celui-là qui se bombe la poitrine à vouloir diriger les Tchadiens, sifflants, crânant dans des postures de chef…

Pandora Papers est le cauchemar des riches et des puissants qui ont recours à des paradis fiscaux pour dissimuler leur argent aux regards indiscrets. Une fuite de données confidentielles, qui jette en pâture les secrets des puissants.

Le consortium de journalistes ICIJ, c’est 150 médias internationaux, plus de 600 journalistes partout dans le monde. L’ICIJ et ses partenaires ont eu accès aux archives de quatorze cabinets distincts, tous spécialistes de la création de sociétés anonymes.

« Pandora Papers » _ du roi Abdallah II à Tony Blair, des dizaines de dirigeants politiques éclaboussés par le scandale PDF

Tchadanthropus-tribune

703 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire