Accusée d’avoir manqué de fermeté dans la gestion de la crise avec les salariés de la major américaine, la directrice générale d’Exxon Mobil au Tchad a été remplacée. Une autre Française, Cécile Rauline, bouclera la cession des gisements de Doba au profit de Savannah Energy.

Directrice générale d’Esso Tchad (filiale d’Exxon Mobil), la Française Carole Gall ne supervisera pas la fin du processus de cession des gisements de Doba entre la major américaine et Savannah Energy. Elle vient d’être remplacée en catastrophe par une autre Française, Cécile Rauline, qui devra boucler le deal d’ici au 2 juin, date officielle du transfert des actifs à la junior britannique. Avec vingt ans de carrière chez le pétrolier américain, Rauline a dû faire ses valises pour N’Djamena, un an seulement après avoir pris le poste de directrice de la filiale d’Exxon Mobil au Vietnam.

Mécontentement au Texas

Exxon Mobil reproche à Gall d’avoir été trop permissive vis-à-vis de ses salariés, qui contestaient de manière virulente leur transfert chez Savannah. Face à l’ampleur de la crise, Exxon Mobil avait finalement décidé de fermer complètement le site de Komé (AI du 11/10/21), avec l’aide des autorités tchadiennes qui ont supervisé la zone jusqu’à la reprise par Exxon. La major avait également dû bloquer l’accès aux bureaux du groupe à N’Djamena. Les salariés ne voulaient pas cesser leur mouvement de protestation avant que ne soit négocié un bonus de transfert.

Depuis le 2 juin 2021, Exxon Mobil est en négociation exclusive avec le junior britannique en vue de céder les 40 % qu’il détient sur les champs du bassin de Doba (30 000 b/j), ainsi que sa participation dans l’oléoduc entre le Tchad et le Cameroun. Malgré les salariés mécontents et les tentatives désespérées de Perenco de racheter l’actif d’Exxon Mobil, le transfert devrait se faire au jour dit, soit un an après le début des négociations exclusives. La transaction sera rétroactive au 1er janvier 2021.

Tchadanthropus-tribune avec Africa intelligence

965 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire