Selon nos sources, cette plateforme dénommée ALTERNANCE 2021 s’engage à présenter un seul candidat par consensus aux élections présidentielles d’avril 2021.

Le manifeste de la création de cette plateforme électorale a été présenté hier après-midi à la presse.

La mise en place de la plateforme, ”l’Alternance 2021” est motivée selon les initiateurs par la mauvaise gouvernance qui sévit depuis plusieurs décennies au Tchad par un régime qui affiche son allergie aux critiques constructives de l’opposition et de la société civile.

À cela s’ajoutent, disent-ils, toutes les pratiques de déni de démocratie et des corruptions entrainant la déconfiture de l’administration publique avec son cortège de malheurs dont la seule victime est le peuple tchadien.

Tchadanthropus-tribune

552 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire