Un fondateur du MPS s’exprime.

Chers concitoyens, l’équation dans laquelle nous vivons aujourd’hui est certes compliquée. Elle nécessite beaucoup de patience de réflexions et de dépassement afin de trouver des solutions idoines. 

Surtout, arrêtons de diaboliser les adversaires politiques. Monsieur Ibedou comme le jeune Masra et bien d’autres sont le fruit de la démocratie multipartiste dont nous nous revendiquons être les géniteurs. Ils sont en droit de revendiquer comme de manifester pacifiquement. Nous devons faire preuve d’une honnêteté intellectuelle et respecter la consistance de leurs argumentaires. Des débats d’aujourd’hui jaillira la lumière de demain.

Sachons aussi que plus jamais les choses ne vont être comme avant et que le changement est inéluctable.

Aussi, aux grands maux des grands remèdes.

Il est encore possible de faire taire les armes et faire taire la rue juste un laps de temps, le temps de réfléchir et de discuter dans le calme.

Décrétons un cessez-le-feu général pour faire taire les armes. Et discutons avec ceux qui organisent les légitimes et pacifiques manifestations pour faire taire la rue.

Ainsi, dans le calme et la sérénité nous travaillerons impérativement pour la tenue d’un dialogue national inclusif regroupant l’ensemble des forces vives de la nation, oppositions armées incluses… 

Ahamat Hassaballah Soubiane

982 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire