Depuis le décès de son époux, l’ancienne première dame du Tchad se fait très discrète. Entourée de ses proches, elle conserve des connexions de premier plan au cœur de l’État, dont elle suit de près les affaires.
Après avoir prononcé un hommage à son mari défunt lors des obsèques du 23 avril 2021 – sa dernière apparition publique –, Hinda Déby Itno a pris la direction d’Amdjarass afin d’accompagner le corps, inhumé dans l’intimité familiale de son fief de l’Ennedi-Est.

À LIRE Tchad : de nouveaux détails sur les circonstances de la mort d’Idriss Déby.

L’ancienne Première dame a depuis regagné N’Djamena, où elle continue de loger dans la résidence présidentielle dite Burkina, non loin de l’aéroport de la capitale et voisine de la mosquée où avait l’habitude de prier son époux. Selon nos informations, elle est très entourée, en particulier de sa mère, Mariam Abdelrahim Acyl – une cadre de la Caisse nationale de prévoyance sociale – et de ses sœurs, dont Rihanna.

Le réseau Acyl toujours en place

Mahamat Idriss Déby, le chef du Conseil militaire de transition et président de la transition s’est, quant à lui, installé au palais présidentiel, où Khoudar Mahamat Acyl, frère d’Hinda Déby et ancien aide de camp d’Idriss Déby Itno, a conservé son poste et repris du service. L’autre fils aux manettes de la transition, le directeur de cabinet adjoint Abdelkerim Idriss Déby, est quant à lui toujours installé dans une villa de la cité de l’Union africaine.
Si elle est plus en retrait depuis le décès du maréchal tchadien, Hinda Déby Itno conserve un réseau de premier plan au cœur de l’État. Dans les domaines de la santé et de l’éducation, elle surveille les activités de sa Fondation Grand-Cœur et de sa secrétaire générale, Habiba Sahoulba – ancienne secrétaire d’État aux Finances et au Budget et ministre de la Jeunesse et des Sports. Fin avril, Grand-Cœur a été rebaptisée Fondation Idriss-Déby-Itno-Grand-Cœur, en l’honneur du président défunt.

À LIRE Tchad : le MPS a-t-il perdu la main après la mort d’Idriss Déby ?

Abdelrahim Mahamat « Abbo» Acyl, son frère cadet, est aujourd’hui directeur adjoint de la Société des hydrocarbures du Tchad, tandis que Ahmat Ghazali Acyl, son frère aîné, dirige la Caisse nationale de prévoyance sociale et est président du conseil d’administration de la Commercial Bank Tchad. En outre, Ahmed Kogri, ex-mari de sa tante, est resté proche de l’ex-Première dame et dirige toujours l’Agence nationale de sécurité (renseignements tchadiens).

Jeune Afrique

2917 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire