Dans une correspondance envoyée à la rédaction de Tchadanthropus-tribune, on identifie clairement un ensemble de conspirateurs dévoués à la tâche, celle de destituer le chef de file de l’opposition Saleh Kebzabo.

Saleh Kebzabo et son parti étaient l’obstacle numéro un face au régime MPS. Pour avoir les mains libres, ces hommes qui complotent dans l’audio ont été achetés par le parti au pouvoir pour saboter l’opposant Saleh Kebzabo, et le destituer de son titre de chef de file de l’opposition.

La suite tous les Tchadiens la connaissent. Un jeu de haute traitrise a été mis en place pour élire Félix Romadoumngar Nialbé comme chef de file de l’opposition. Un Félix à la dévotion du parti MPS que chacun peut tordre et utiliser.

Aussi grave dans cette cabale se trouve cité un autre « journaliste “, Avenir de la Tchiré de Abba Garde. L’un des interlocuteurs avoue tout de go qu’il est avec eux. Voilà comment pataugent les crocodiles dans le marigot MPS…

L’histoire est têtue. Comme par hasard, un des protagonistes Me Bongoro Théophile, lui-même cité dans ce complot se trouve être dans cette coalition ‘alliance victoire’ qui vient de l’élire à la tête de cette alliance pour affronter Idriss Déby en éjectant le député Saleh Kebzabo. Comment ne pas voir la main du MPS derrière cette situation ?

Dans tous les cas, l’interrogation reste ouverte, et à chacun de se faire son opinion.

Pauvre Tchad.

Tchadanthropus-tribune

1550 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire