Dans une communication dans les réseaux sociaux du parti MNCT, ledit parti affirme qu’après 9 jours de détention, le chargé de communication du parti MNCT (mouvement national pour le changement au Tchad) affirme que Ibrahim Abdramane Ahmat et le conducteur de mini bus, Ahamat Abdoulaye qui était arrêté lors de la manifestation du 15 février dernier, ont été libérés ce mardi.

Le président du MNCT confirme cette libération et compte saisir la justice pour arrestation arbitraire.

Arrêtés le 15 février dernier lors de la marche pacifique initiée par le parti MNCT pour dire non à un 6e mandat à Idriss Déby et exiger une vraie démocratie au Tchad, le chargé de communication dudit mouvement national pour le changement au Tchad MNCT, et le conducteur du mini bus ont été libérés après plusieurs interventions et une audition au commissariat central.

Dans une réelle démocratie, on n’emprisonne pas des citoyens qui manifestent pacifiquement. C’est grâce à ce genre de manifestation pacifique qu’est né le rétablissement des droits fondamentaux. Et c’est grâce aux revendications démocratiques multiples que l’équilibre des droits est établi.

Force à ceux qui bravent les dangers d’un pouvoir autocratique en cherchant d’obtenir aux citoyens tchadiens, le droit de vivre dans la dignité.

Tchadanthropus-tribune

510 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire