Selon plusieurs sources locales, la plateforme alternance 21 du candidat ROMADOUMNGAR NIALBE FÉLIX accorde un délai de 24 heures à la CENI, au CNDP, et aux autorités en charge de satisfaire toutes ses revendications. Dans le cas échéant, le candidat de la plateforme, alternance tirera les conséquences qui s’imposent. Cette annonce perturbe le parti MPS au pouvoir qui prend peur, et qui risque de se retrouver seul avec des candidatures déjà aux rabais.

Au cours d’un point de presse dimanche après-midi, la plateforme Alternance 21 par la voix de son porte-parole, Dr Baba Ahmat Baba souligne que la plateforme a toujours privilégié le dialogue politique et le consensus, mais malheureusement, il se trouve que le régime en place affiche un gangstérisme politique face à ses revendications qui sont légitimes.

Dr Baba Ahmat Baba explique que depuis le 5 mars dernier, la Plateforme a transmis ses revendications par une correspondance officielle au CNDP (Cadre National de Dialogue Politique), à la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante), et à Idriss Déby, mais à ce jour une seule revendication a partiellement été satisfaite.

Face à cette situation, il précise que la Plateforme Alternance 21 accorde un délai de 24 heures aux autorités concernées, dans le cas contraire, le candidat de la plateforme Alternance 21 tirera les conséquences qui s’imposent.

Tchadanthropus-tribune

740 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire