De source digne de foi et après moult recoupements, malgré le changement d’équipe de négociation avec les politico-militaires, tous ceux qui ont été invité voyageront ce samedi pour une arrivée à Doha en fin d’après-midi. La date d’ouverture est maintenue par les Qataris malgré le timing serré observé par tout le monde.

Le limogeage de l’ex-président et la dissolution de l’ex-CTS fait grincer des dents y compris au sein des politico-militaires, tant la méthode n’était pas appropriée. Mais dans cette histoire il y a trop de zones d’ombres qui devraient nous laisser prendre le recul nécessaire avant toute affirmation. On reprocherait à l’ancien président entre autres plusieurs points de divergences et surtout le fait qu’il voudrait à la dernière minute compléter la liste avec plusieurs personnes proches de lui, notamment nos compatriotes de la zone de Miski. (Info à vérifier)

Ce qui est sûr, jusqu’à la dernière minute, Goukouni Weddeye a retoqué le 1er ministre sur la proposition de l’inviter à faire partie de la délégation tchadienne. Beaucoup de tractations selon nos sources, mais Goukouni Weddeye serait restées bloquées sur sa décision. Il y voit une accaparation de son travail à la dernière minute.

C’est finalement le 1er ministre qui conduira la délégation tchadienne qui devrait venir à Doha par avion spécialement affrété pour la circonstance. Il trouvera sur place les deux personnalités du système, le ministre des Affaires étrangères et président de la nouvelle équipe de négociation (Mahamat Zène Chérif), et le DG de l’ANS (Kogri Ahmed).

Protocole et arrivée

C’est ce samedi 12 mars que l’ensemble des participants doivent rejoindre Doha pour l’ouverture officielle de ce pré dialogue prévu le lendemain dimanche 13 mars 2022.

Toujours selon nos sources, la 1re journée sera officielle par les allocutions des autorités du pays hôte (les Qataris), puis le secrétaire général des Nations Unies, suivi du président de la commission de l’Union africaine, et le 1er ministre tchadien.

C’est ainsi que va démarrer l’ouverture officielle du pré dialogue ce dimanche 13 mars 2022, avant de permettre aux délégations côté représentant CMT et gouvernement de transition, et les politico-militaires de se retrouver sur la deuxième journée à huis clos.

3 jours durant, les Qataris seront au cœur de la médiation entre les deux parties afin de dégager un programme de travail consensuel et avancer dans les travaux. Les Qataris interviendront au fur et à mesure avec les partenaires pour dénouer les points de blocages et aboutir aux documents qui permettront de les reverser aux conclusions du dialogue national inclusif qui se tiendra à N’Djamena.

Si officiellement il est annoncé 2 semaines de travaux, plusieurs sources affirment qu’il ne sera pas possible d’évacuer tous les problèmes en question en deux semaines. Il faut peut-être s’attendre à un glissement de quelques jours pour clôturer les débats.

Rêvons, soyons optimistes, et surtout il ne faut pas décevoir les Tchadiens qui observeront très minutieusement où s’inscrit leur avenir.

L’esprit patriotique doit prévaloir au-dessus de toute autre aspect.

Tchadanthropus-tribune

1083 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire