De sources concordantes, Paul Manga, porte-parole de la police nationale de la dictature MPS a déclaré à la presse que ces 69 personnes présentées aux médias, ont été appréhendées par la police quelques jours avant le jour du vote, en détention de cocktail Molotov, d’une quantité importante de tee-shirts portant des slogans appelants à l’incitation de boycotter le vote du 11 avril 2021, et diverses armes blanches.

Il poursuit que ces individus seront mis à la disposition de la Justice pour confirmer les accusations qui leurs sont portées.

De son côté, Izzédine Kamal Ahmat, 4e Substitut du procureur a quant à lui signifier que ces personnes interpelées bénéficient encore de la présomption d’innocence. Elles vont comparaitre devant un juge et une fois les charges établies, la loi leur sera appliquée.

Dans une démocratie, quand une entité confisque le pouvoir par la force, toute insurrection devient légitime.

Tchadanthropus-tribune 

636 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire