Au fait, on est toujours dans le même ordre d’idée qui est celle de notre licenciement massif et abusif de 64 techniciens et ingénieurs à la raffinerie de Djermaya par les chinois en complicité avec les autorités en charge du pétrole.

Mes chers compatriotes, au moment où nous mettons en ligne ces informations, nous sommes engagées à jamais pour réclamer notre droit. Idriss Deby aurait instruit 2 fois les deux ministres. À savoir Oumar Djarma Torbo et Ali Mbodoumi en son temps. Une commission interministérielle a été mis sur place en date du 20 janvier 2020 mais toujours on nous traine.

Il n’y a pas une volonté apparemment, sinon deux instructions d’Idriss Déby, plus une interpellation des élus du peuple n’ont abouti à rien.

En date du o2 décembre 2020, lors de l’interpellation a l’hémicycle, Les élus du peuple ont donné 2 mois au ministre Torbo de réhabiliter les personnes licenciées mais en vain. Et le ministre disait qu’ils vont en décider sur ce cas lors de l’Assemblée générale ordinaire des actionnaires avec les chinois. Séance tenante les chinois ont dit qu’ils sont d’accord pour les faire réintégrer, mais le ministre Oumar Torbo propose que ces employés soient réévalués afin de profiter l’opportunité pour insérer une liste de 35 agents du ministère parmi lesquels la plus grande partie est les siens.

Les 64 techniciens étaient unanimement catégoriques pour cette réévaluation non objective. Le mercredi 17 mars 2021 nous avons tenu une conférence de presse dans laquelle nous sommes prêt à arracher notre droit si les multiples instructions du président Deby et des députés sont vouées à l’échec.

Voici la teneur de notre conférence de presse accompagnée de nos images en tenue de la raffinerie.

« Nous 64 licenciés, comptons une fois de plus sur votre prompte réaction. Nous en serons très reconnaissants. Et je tiens à vous informer que nous ne savons pas la position de l’actuelle directrice de la raffinerie en la personne de Fatimé Idriss Deby. Elle a gardé son sang-froid face à cette situation de précarité dont 64 pères de familles vivent depuis pratiquement 2 ans.

Merci au journal en ligne Tchadanthropus-tribune. Merci chers compatriotes. Vous êtes notre voix.

Ci- jointes la liste des licenciés. 

Tchadanthropus-tribune

 

646 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire