Vendredi soir, le pouvoir de transition CMT a instruit le 1er ministre Pahimi Padacké de procéder à un réajustement au sein du gouvernement de transition.
Il y a de nouveaux entrants, suscitant évidemment des départs, mais plusieurs interrogations se posent.
Ce remaniement risque d’écorcher le capital confiance que le PCMT a pu édulcorer auprès d’une bonne frange de nos compatriotes.
Tchadanthropus-tribune va revenir sur ce remaniement/réajustement dès son édition de lundi prochain avec plusieurs détails.
Tchadanthropus-tribune
1977 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire