Dans une communication affirmée, l’opposant François Djekombé exprime son étonnement de voir lors de son arrestation que la police du régime Déby a reçu plusieurs centaines de gourdins commandés pour des raisons répressives.

Voilà ce qu’il dit : 

François Djekombé « Des milliers de bâtons (gourdins) fabriqués et livrés à la police tchadienne ce dimanche matin. La cargaison est arrivée et livrée au bureau des commissaires de police en notre présence, quand nous étions au commissariat pour récupérer nos téléphones. Sachant bien que c’est pour utiliser contre les futurs manifestants, quand on évoque de plus en plus la pénurie du gaz lacrymogène, j’ai dit au commissaire central que nous savons très bien que c’est pour équiper les policiers contre les manifestants, mais qu’on en a aussi besoin pour équiper nos manifestants. Il a simplement ri et dit c’est pour utiliser pour le pays. Donc nous sommes bien avertis. À la prochaine manifestation, la police va utiliser les bâtons pour nous mater. Au moins, nous avons, Dieu merci, le mérite d’être informés à temps. Des manifestants avertis en valent plusieurs ».

Tchadanthropus-tribune

824 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire