L’état-major des armées (EMA) françaises est sur le point de choisir le successeur du général Marc Conruyt à la tête de l’opération Barkhane. Ce devrait être le général de division – trois étoiles – Pierre Schill, actuel sous-chef « emploi » de l’EMA. « Marsouin » issu de l’infanterie de marine, il a servi à de nombreuses reprises en Afrique et a notamment été déployé en Somalie, au Tchad, en Centrafrique ou encore en Côte d’Ivoire. Le nom de ce pur produit du 3e RIMA, qu’il a commandé de 2009 à 2011, avait un temps circulé au printemps 2020 pour succéder à l’amiral Pierre Vandier à la tête du cabinet militaire de la ministre des armées, Florence Parly.

Il devrait officiellement prendre ses fonctions au mois d’aout prochain. Il posera ses valises à N’Djamena, où siège l’état-major de Barkhane, dans un contexte particulièrement mouvant alors que la mort du président tchadien Idriss Déby menace plus que jamais l’équilibre régional. Dans le même temps, un allégement des effectifs de l’opération Barkhane reste à l’étude et pourrait être annoncé par Emmanuel Macron avant le mois de juillet.

Tchadanthropus-tribune avec la Lettre du continent

956 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire