Le Directeur général de la Gendarmerie nationale, le général de division Djontan Marcel Hoinati, a fait un point de presse ce vendredi 24 décembre dans les locaux de la direction de la Gendarmerie nationale pour présenter le bilan annuel sur le plan de la sécurité.

Pour le Directeur général, la Gendarmerie nationale, fidèle à sa mission régalienne qui est d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens a durant toute l’année 2021, déployé tous les moyens humains, matériels et financiers mis à sa disposition par les plus hautes autorités de la transition et aussi avec la contribution de la population à travers le numéro vert, le 114, pour assurer la sécurité de la population et traquer les malfaiteurs. Plusieurs présumés malfrats de différentes catégories ont été arrêtés.

Il s’agit des présumés fabricants de faux billets de banque, des présumés braqueurs, des voleurs, des coupeurs de route. En ce qui concerne les objets récupérés, il s’agit des armes de guerre, des armes de fabrication artisanale, des armes blanches, des véhicules et engins à deux roues.

Le bilan annuel se présente comme suit :

  1. Cent dix-neuf (119) malfaiteurs appréhendés pour diverses infractions dans les différents quartiers de N’Djamena et dans les provinces et mis à la disposition de la justice ;
  2. Quatre cent neuf (409) armes de différentes marques et deux cent soixante-cinq (265) minutions de tout calibre ont été saisies et déchargées à la Direction Générale de la Réserve Stratégique (DGRS) ;
  3. Une grande quantité de la drogue, des boissons frelatées et des armes blanches ont été saisies ;
  4. Deux (02) véhicules du ministère de la Justice braqués à Mongo, récupérés dans la zone du Chari-Baguirmi, un autre du Haut-commissariat aux réfugiés volé a été récupéré à Koundoul.

” Je voudrais vous informer aussi qu’en ce dernier trimestre de l’année qui s’achève, nous avons entrepris des missions d’inspections dans toutes les légions afin d’évaluer l’état de mise en œuvre des différentes mesures prises par le Président du Conseil Militaire de Transition à savoir : le démantèlement de toutes les barrières érigées illégalement à l’intérieur du territoire national, l’interdiction de détention illégale des armes à feu par des civils et des militaires non autorisés, le respect de l’autorité de l’État“, recense le général de division Djontan Marcel Hoinati.

Il se réjouit que toutes ces mesures aient été observées positivement sur l’ensemble du territoire national. Le DG indique avoir profité de ces missions pour sensibiliser les gendarmes sur les principes et objectifs du Conseil Militaires de Transition, les questions de la discipline militaire, du respect des droits humains et reprocher à ces derniers leurs mauvaises manières de servir.

Il a encouragé et féliciter tous les commandants des légions, groupements, directeurs de services et les hommes placés sous leurs ordres pour leur implication qui a permis d’obtenir ce résultat. “Je voudrais en fin inviter la population à une franche collaboration avec la Gendarmerie Nationale, en signalant tout comportement suspect, tout acte suspect. A vous les hommes et femmes des médias, je voudrais sincèrement vous féliciter aussi et vous remercier pour votre appui dans notre mission depuis notre prise de fonction jusqu’aujourd’hui“, conclut-il.

Tchadanthropus-tribune

725 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire