Selon certaines sources, le ministre d’État, ministre secrétaire général du gouvernement Kalzebeut Pahimi Debeut a signé hier un arrêté portant mis en place d’une commission mixte chargée du désarmement, sachant pertinemment qui détient toujours les armes de guerre…

La commission mixte de désarmement est composée des éléments de la gendarmerie nationale, de la garde nomade et de l’armée nationale.

Elle est dirigée par le fameux général Taher Erda Taïro, directeur général des renseignements militaires, le directeur général de la gendarmerie nationale, le général de division Djontan Hoinati Marcel et Ahmat Goukouni, général de brigade et commandant de la Garde nomade du Tchad 1er adjoint. 

Cette commission mixte a pour principale mission de récupérer les armes détenues illégalement par les civils, d’arrêter et traduire en justice les détenteurs des armes.

Faux, personne n’y fera quelque chose, tant les armes de guerre seront détenues par un individu qui se dit proche du pouvoir, des personnes en complicité directe avec ceux des fois désignées pour faire ce travail de contrôle. L’État n’a plus d’autorité sur certains citoyens, par sa propre faute, puisqu’il a lui-même sabordé sa sacralité.

Selon les termes de l’arrêté signé par le ministre d’État, ministre Secrétaire général de la Présidence de la République, cette commission dispose d’un délai de deux mois renouvelables après évaluation du rapport soumis au Maréchal du Tchad, président de la République. De qui se moque-t-on ?

Tchadanthropus-tribune

465 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire