Le ministre de la Sécurité publique et celle des Transports terrestres ont organisé, le 23 mars, un point de presse pour dévoiler les nouvelles mesures du gouvernement afin de prévenir les accidents et décongestionner la circulation.

 

Il est décidé l’ouverture de la voie de contournement (sectionnement du GBA) au niveau de la jonction avec l’avenue général Ali Ibrahim (Rue de 30m), en face de la station 3SH ; le renforcement de la présence des forces de l’ordre sur certaines intersections à grande affluence aux heures de pointe, notamment les viaducs et certains ronds-points ;l’assurance du bon fonctionnement des feux tricolores ; l’engagement de l’ Office national de la sécurité routière (ONASER) et des volontaires en appui aux forces de l’ordre pour distribuer des flyers et des prospectus, ayant des messages de prévention routière ; la mise en place d’un plan de riposte et de gestion de trafic, particulièrement en ce mois de ramadan.

 

Le gouvernement prévoit également de mener une campagne sur le terrain et à travers les médias publics et privés sur les mesures urgentes prises ; d’impliquer les leaders religieux à travers les prêches et certaines associations de la société civile sur le comportement des usagers de la route par une action citoyenne. ‘’Cette synergie d’actions interministérielles se poursuivra par les mesures à prendre à moyen et à long termes à travers un plan d’action pour renforcer la sécurité routière et la gestion de la circulation dans la cité capitale’’, déclarent les autorités.

 

Par ailleurs, les pouvoirs publics invitent les usagers de la route à se munir de tous les documents exigibles avant de se mettre en route avec une voiture, notamment le permis de conduire, la fiche technique et l’assurance.

 

Pour rappel, le dernier accident le plus meurtrier de cette année ( 20 morts) s’est produit la nuit du 26 au 27 février entre les villes d’Abéché et d’Oum-Hadjer. Le 27 janvier 2022, 33 personnes ont perdu la vie sur l’axe Oum-Hadjer-Mangalmé. L’accident le plus récent est celui qui s’est déroulé le 20 mars entre Krim-Krim et Bologo et a fait plusieurs morts.

 

Au lendemain de l’accident de février dernier, la ministre des Transports terrestres a pris 14 mesures parmi lesquelles l’interdiction du transport en commun (bus) de 23h à 5h et l’operationnalisation de la brigade de la sécurité routière.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

2381 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire