Les agents révoqués de l’Assemblée nationale entendent marcher le 05 février une marche vers le siège de ladite institution pour dénoncer le non-respect par le président de l’Assemblée nationale des ordonnances de justice qui leur ont donné raison.

Dans un communiqué de presse signé par Mahamat Hassan Brémé rapporté par nos confrères de Dja-FM, le président du comité des agents de l’Assemblée nationale révoqués en 2017 suite à un audit interne, accuse le président de l’Assemblée nationale Haroun Kabadi de n’avoir pas respecté les décisions de justice rendue à leur profit.

Malgré les tentatives de conciliation initiées par certaines institutions de l’État précise le communiqué, Haroun Kabadi campe sur sa position.

Face à cette situation, les agents révoqués en 2017 appellent Idriss Déby, garant de la constitution et des lois à ramener le président de l’Assemblée nationale à de meilleurs sentiments en lui demandant d’appliquer les décisions de la justice.

Tchadanthropus-tribune

437 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire