24/03/2017 : #TCHAD #Soudan #Diplomatie : (Voir document). Un ambassadeur se croit Dieu sur terre. Mr Saleh Hamid Heguera, jadis ambassadeur en Algérie qui a eu de sérieux incidents avec les étudiants à cause des enveloppes d’argents laissés par Idriss Déby aux étudiants, récidive encore avec son payeur, Mr Amine Mahamat NAFFA. Tout est parti d’une enveloppe budgétaire de 135 millions de FCFA destinés à renouveler le parc automobile de l’ambassade du Tchad à Khartoum. Le sieur Saleh Hamid Heguera voudrait mettre la main dessus, mais le payeur oppose de payer en suivant les recommandations budgétaires. Dès le virement des fonds, l’ambassadeur demande à son payeur de virer les 135 millions sur le compte d’un commerçant à Dubaï pour l’achat des véhicules. Le payeur refuse cette procédure et explique que cette démarche est illicite. Alors l’ambassadeur demande à son payeur de retirer la totalité des sommes et de les échanger en dollars puis les ramener au Soudan. Là aussi la possibilité est nulle. Dans un jeu de Mano à Mano, en vérifiant les factures des dits véhicules à commander, il en ressort une grande différence de prix. Clairement il en ressort qu’il y a affaires de business entre ledit commerçant de Dubaï et l’ambassadeur sur argent de l’Etat. Pire encore, l’ambassadeur Saleh Hamid Heguera ne respecte pas les procédures de finance ni les procédures administratives. Il est autoritaire et s’exprime avec moins de politesse envers son personnel. Il a un statut proche du clan, est-ce cela son assurance tout risque ? Nos compatriotes apprécieront. Aujourd’hui fort de son égo l’ambassadeur Saleh Hamid Heguera a débarqué à N’Djamena pour demander la radiation de son payeur, chose qu’il a obtenue d’après nos sources, pour la simple raison qu’un fonctionnaire du ministère des Finances veuille respecter les procédures promulguées par l’État. Le payeur Amine Mahamat NAFFA n’a pas lésé l’État tchadien, a t-il commis une faute grave qui soient sanctionnées par les lois de la république ? Mais l’appartenance proche du clan de cet ambassadeur influe sur des décisions régaliennes très clientélistes envers un fonctionnaire de l’État… À suivre.

 

 

1405 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article