– Enquête sur la gestion de la STE La politique prônée par le maréchal du Tchad, chef de l’État, qui est de donner de l’eau potable à la population n’est pas une priorité de la Directrice générale de la STE. Sinon comment comprendre l’échec d’une entreprise qui a reçu sur instruction du Maréchal (malgré la crise que traverse notre pays), plus de 25 milliards de FCFA de 2017 à nos jours ? Est-ce que cet argent a servi à la bonne cause ? C’est-à-dire l’amélioration de la production ? La distribution ? Cet argent dont 10 milliards (AC n°2015-99) sorti du trésor public dans l’objectif de financer les projets d’urgences du 25 e sommet a-t-il atteint son objectif ? Ou a-t-il pris d’autres chemins obscurs ?

Chers activistes, nous allons vous détailler centimes par centimes, c’est à quoi l’argent du contribuable a servi.

D’abord, il faut que vous sachiez une chose quels sont les avantages d’un DG de la STE ?

Une Directrice Générale ou Directeur Générale de la STE, ses avantages sont : salaire 1 500 000 FCFA ; prime de responsabilité : 400 000 FCFA ; logement : 350 000 FCFA ; domesticité : 300 000 FCFA ; carburant : 698 000 FCFA ; électricité : 300 000 FCFA ; téléphone : 135 000 FCFA. Une moyenne mensuelle de 3 683 000 FCFA que gagne la Directrice Générale de la STE.

La personnalité de Koubra Hisseine Itno En interrogeant les cadres, elle est décrite comme une fille impolie, excessive, colérique et orgueilleuse. Un porc habillé en humain. Elle aime humilier ses collaborateurs et mentalement instable. Anecdote « un jour elle convoque deux de ses directeurs de service dans son bureau et se tourne vers l’un, et dit ceci « hey ! J’ai appris que tu renseignais le Ministère sur tout ce qui se passe à la STE en pointant une arme vers ce dernier. Et d’ajoute si répètes ça encore je veux te buter… ».

Compétences nulles Elle n’a même pas le BAC. Selon notre informateur, elle n’a jamais eu le Bac. Elle est allée au Canada, sans avoir eu son bac. Nous reviendrons avec plus des précisions sur sa vie d’élève au Tchad et estudiantine au Canada. Comment elle vivait ? Ses sorties nocturne… et voir ses relations avec les gérants de ses nombreuses entreprises de poche.

Mais tout de même, nous avons pu obtenir quelques informations sur sa vie canadienne. Quand elle était étudiante, elle demeurait au 888 Saint François Xavier appartement 1717, Montréal (QC) avec une certaine demoiselle Haoua Kasser de septembre 2009 jusqu’à sa nomination comme DGA à la STE en 2015. Elle habitait cet appartement avec la même demoiselle Kasser en tant que conjointe de celle-ci (bizarre non !). Elle a obtenu la citoyenneté canadienne en janvier 2016 dont le numéro de passeport est le HH523432. Ces informations sont à prendre avec beaucoup des précautions mais de toute manière notre informateur au Canada à l’air rassurant. Il nous a promus d’autres informations plus importantes avec des détails hallucinants. Gestion d’un cyber, vente des matériels informatique via le port de Cotonou.

Un des anciens cadres de la société dit ceci à propos de Koubra : « Koubra n’a aucune vision louable pour la STE. Elle est à ce poste parce qu’elle a comme nom de famille Itno. Elle aime l’argent. Tous les contrats que vous voyez, la plupart sont des contrats élaborés sans aucune base juridique et plus pure elle les a montés de toute pièce dans son bureau, aucun cadre de la société n’a donné son point de vue ».

Les marchés sont la plupart fictifs et les quelques rares qui ne le sont pas, ne respectent pas les textes en vigueur et sans considération des besoins réels de la société.

Ces marchés sont l’une des principales causes du déséquilibre financier de la société. Il s’agit là des achats des matériels et matériaux en quantité astronomique de qualité médiocre, d’origine douteuse et à un prix exorbitant ; ces marchés servent plutôt ses intérêts à elle au détriment des intérêts de la Société et les salaires sont habituellement retardés au profit de payement des factures de ces marchés fictifs.

Constat1 : total recettes STE 2017 Durant l’exercice 2017, la STE a réalisé un chiffre d’affaires (factures émises) par Ndjamena d’un montant 2 292 660 446 FCFA relatif aux consommations des clients et aux produits y afférant (locations et entretiens compteur) auxquelles s’ajouteront celles des centres qui sont d’environ 1 400 910 546 FCFA soit un total de 3 693 570 992 FCFA. La STE a aussi bénéficié d’une subvention d’équipement de 4 650 000 000 de l’État et des avances sur subvention à la CBT d’un montant de 2 milliards. Total 2017 FCFA 10 343 570 992. Financement de l’État Pour faire face aux difficultés de la desserte en eau potable de la ville de Ndjamena par la STE, le gouvernement a instruit en 2015, le paiement de l’avis de crédit n°2015-99 et de ce fait le ministère de finance a signé une convention avec la CBT pour un rachat dédit AC et règlement dans l’immédiat à hauteur de 50% au profit de la STE dont le 4 650 000 000.

Madame Koubra Hisseine Itno comme aimerai se faire appeler elle-même, DGA de la STE à l’époque des faits et DG actuellement, a joué sur le manque d’expérience de M. Siddick Abdelkerim Haggar ministre de l’Eau en lui faisant croire qu’elle a reçu des instructions fermes de la primature quant à l’utilisation de ce fonds.

Elle dit clairement sur une des correspondances adressées à son ministre de tutelle avoir reçu des instructions fermes du premier MINISTRE pour le payement des projets des marchés du 25 e sommet de l’UA.

Le 17 février 2017 elle a procédé au paiement à partir du compte de subvention de la STE ouvert à la banque CBT ses propres entreprises à hauteur de FCFA 4 650 000 000.

Que disent les textes ?

Selon la résolution adoptée par le Conseil d’Administration en sa séance du 27 août 2011, « le Conseil d’Administration fixe le seuil des contrats soumis à l’approbation préalable du Conseil d’Administration à deux cents millions de FCFA ».

Les montants initiaux des contrats attribués aux entreprises fictifs à savoir : Wadi Dinega, Wadi Tounis, Kallatoure, Fanny (une entreprise de sac qui a servi aux détournements des biens de l’État à ABALI SALAH, l’ex-ministre de la Défense et beau-frère de la DG) et Izirou dont les règlements ont été effectués par OV (ordre de virement) le 17 février 2017 sont largement supérieur au seuil de deux cents millions qui requiert l’approbation du conseil d’Administration. Pour la signature des contrats dont les montants excèdent les deux cents millions, il doit falloir une révision des documents actuels ou avoir une résolution explicite du Conseil d’Administration donnant l’aval à la Direction Générale de signer des tels contrats sans accord du conseil d’administration.

Il n’en est rien de tout ça, pour une Itno tout est permis.

rapport confidentiel sur-la-gestion de la STE – PDF

 

Tchadanthropus-tribune

1429 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire