12/08/2016: TCHAD/Trahison au sein de l’UNDR: (écoutez l’audio & appréciez). Il y a quelques jours, Tchadanthropus-tribune informait sur les méthodes du MPS pour débaucher des cadres de l’opposition. Certaines voix se sont élevées pour dire attention à l’intox. La rédaction a poussée son investigation jusqu’à obtenir le support audio qui accable Kanabé Passalet. Adieu l’indépendance de la justice. Comment un gouverneur qui n’est pas partie au procès peut introduire une demande mise en liberté? Voilà une violation du principe de la séparation des pouvoirs. Comment un 1er ministre (Pahimi Padacké boy Albert) peut instruire un juge au siège de libérer des gens qui ont commis des forfaits aussi graves? Quand l’opposition, les activistes et la société civile crient à la justice non indépendante sous le régime d’Idriss Déby, on les prend pour des charlatans. Mais, même sous une République bananière, certaines règles sont observées. Gotoua boy Albert Padacké le 1er ministre, n’a trouvé que cette méthode pour aller à la pêche aux militants dans le département du lac Léré, qui lui avait toujours résisté, en voulant récupérer jusqu’à la dépouille de Kebzabo, député et chef de file de l’opposition. Cette méthode basique et mercantile a trouvée un griot, en la personne de Kanabé Passalet. Voilà celui qui grâce à l’UNDR et Kebzabo, a pu se hisser sur orbite, pour trahir son parti (UNDR) et ses militants. Retenez bien ce nom, Kanabé Passalet, et écoutez bien ce qu’il dit, à croire qu’il milite pour le MPS… Nous reviendrons.




352 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article