Le coût des déplacements officiels à l’étranger du président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, commence à susciter des commentaires acerbes au sein de la communauté diplomatique de l’organisation panafricaine, à Addis-Abeba. Alors que certains de ses prédécesseurs se contentaient d’un ou deux collaborateurs lors de leurs déplacements, le diplomate tchadien emmène toute une armada. Il s’est rendu à la 17e conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la francophonie à Erevan, les 11 et 12 octobre, avec pas moins de cinq collaborateurs : son conseiller stratégique principal Mohammed El Hacen Lebatt; sa porte-parole Ebba Kalondo; son assistant spécial Abdoulaye Mahamat Abdoulaye ; son photographe/cameraman Yohannes Zirotti Oriste ; ainsi qu’un agent de sécurité, Solomon Kebede. Au cas où…

Partie de la capitale éthiopienne via Dubaï, le 9 octobre, pour prendre part à un sommet de deux jours en Arménie, la délégation n’est revenue dans la capitale éthiopienne que le 14 octobre.

Tchadanthropus-tribune avec la lettre du Continent.

1377 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article