Par une correspondance particulière envoyée à la rédaction ce lundi, une source affirme que dans cette affaire des 6 engins, devraient être cité l’ex-DG des douanes, voleur de la République en milliards de FCFA et un ex-ministre multimilliardaires en FCFA, lui aussi voleur de la République.

Si la justice tchadienne doit se montrer équitable, elle doit interpeller tous les protagonistes dans cette affaire d’autant plus que l’ancien DG des douanes est nommément cité.

La correspondance nous apprend que Mr Brahim Foullah incarcéré après une plainte du contrôle d’État pour une affaire des engins lourds au profit de la mairie pour un montant de 681 000 000 qui met en cause Saleh Deby, un ex-ministre et l’ex-directeur de la voirie qui est d’ailleurs pris par la justice et citée par Foullah.

L’enquête aurait révélé que 205 millions de FCFA ont été partagées entre les 3 individus cités et le directeur de la voirie. Le montant restant serait encaissé par Saleh qui a livré 4 vieux engins amortis sur 6.

Selon les mêmes sources, des personnes font des démarches et des pieds de grue auprès de l’inspecteur général pour lui demander de ne pas citer Salaye Déby et cet ex-ministre dans l’affaire. Un témoin au sein de l’IGE confirme à la rédaction ce matin que l’inspecteur aurait dit « que la plainte dans cette affaire concerne seulement contre Foullah, si lui cite ses complices cela ne nous engage pas ».

Le montant a été viré en date du 22 février 2021 sur une lettre sans numéro ni date, et signée de la main de Foullah.

Il faut noter que le régime d’Idriss Déby a permis un pillage à ciel ouvert, dans l’impunité absolue. Il y a des individus qui ont abusé de leur pouvoir en tant que responsable pour détourner à tour de bras.

L’État a été vidé, pillé, des commerçants menacés et spoliés, des projets complètement anéantis, des marchés publics non entérinés et l’argent encaissé.

Le nouveau régime doit mettre sur pieds une commission d’enquête afin de traquer tous les voleurs de la république. Que chacun ne vienne pas voler le Tchad et se cacher dans sa communauté pour justifier son vol et échapper à la justice. Il s’agit de justice sociale, d’équité et de responsabilité.

Correspondance particulière

Tchadanthropus-tribune

1731 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire