14/09/2016: TCHAD/AFFAIRE DJERASSEM LEBEMADJIEL: L’étau se resserre sur l’ex-ministre du Pétrole. (ADAM KALAKALAH). Le 13 septembre de chaque année, il est célébré l’anniversaire de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (l’OAPI). Cette même date a été institutionnalisée « Journée africaine de la Technologie et de la Propriété intellectuelle » par les Chefs d’État et de gouvernement Africains membres de l’Union africaine (UA). Cette année le thème retenu est « Propriété intellectuelle et technologies vertes ». Pour célébrer cette journée, l’OAPI procède dans tous les États membres de manifestations de natures diverses afin d’encourager les créateurs à protéger et à exploiter leurs œuvres. Au Tchad, c’est derrière le building de Moursal que la Direction de la Propriété intellectuelle et de la Technologie a organisé les activités de la célébration de la Journée ce mardi 13 sept 2016. À cet effet, le Ministère du Développement industriel, commercial et de la promotion du secteur privé, par le biais de la Direction de la Propriété intellectuelle et la Technologie, aurait invité les inventeurs tchadiens ayant des œuvres à présenter de venir présenter gratuitement leurs œuvres devant la presse et le public, invités également pour l’événement.

 

Mr Djerassem Lebemadjiel qui était l’invité VIP aurait tout simplement décliné l’invitation à exposer ses œuvres ; surtout la fameuse Pompe imaginaire qui a coûté 600 millions aux contribuables tchadiens. Pourtant le thème de la cérémonie « la technologie verte », c’est-à-dire sans carburant fossile, était bien approprié à son histoire de Pompe sans énergie externe (fossile) ! Les gens se demandent encore, ce qui a poussé les autorités à vouloir presser Djerassem à présenter sa Pompe maintenant au public en cette Journée du 13 sept? Est-ce, une opération de vérification de la véracité des accusations contre Djerassem ce dernier temps sur le Web ou est ce, une invitation de bonne foi qui a mal tourné? Car, Djerassem n’ayant pas compris le jeu de cette invitation surprise, par son refus d’honorer de sa présence la cérémonie, a visiblement mis les plus hautes autorités du pays à ses trousses ! Si d’ici là, l’accusé ne se décide de prendre la poudre d’escampette ! Ce qu’il faut retenir dans cette histoire qui ne fait que commencer, c’est que, les deux articles publiés dans les sites de Makaila et Tchadanthropus, mettant au grand jour les pratiques malhonnêtes de notre compatriote Lebemadjiel, n’ont visiblement pas échappé à la vigilance des plus hautes autorités tchadiennes.

 

Chers lanceurs d’alerte, on vous dit grand MERCI pour votre combat pour la vérité et l’honnêteté ! Ce que vous faites là, n’est nullement une chasse aux sorcières, ni vengeance ou moins une rancune quelconque ; seulement une façon bien normale d’éduquer la jeunesse au civisme, au patriotisme et à l’honnêteté !

 

ADAM KALAKALAH 

Email : ainkalaka@aol.com

 

305 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article