Mesdames et Messieurs les journalistes ;

Messieurs les Chefs des partis Politiques amis ;

Mesdames et Messieurs.


Le présent point de presse a pour objet d’annoncer  la rentrée politique 2016 du parti APR. par la même  occasion, nous  informons l’opinion nationale  de la position de notre parti par rapport à la consultation électorale en cours. Enfin, nous nous prononcerons  sur la situation socio-économique du Tchad.


Avant tout, permettons-nous de présenter nos meilleurs vœux de nouvel an à tous. Cependant, notre vœu le plus cher est de voir cette année  l’opposition démocratique remporter l’élection présidentielle de 10 avril 2016 afin d’apporter du bonheur et de la prospérité  à l’ensemble du peuple tchadien sans exception.


Par rapport au processus électoral, le parti APR lance un appel patriotique à l’ensemble des partis politiques de l’opposition démocratique de faire preuve  de sagesse en priorisant l’intérêt national, de  jeter toutes nos divergences à la rivière afin de  créer une union sacrée pour affronter le candidat du pouvoir aux élections présidentielles de 2016. Avec l’introduction de la biométrie, afin le peuple tchadien a trouvé une occasion pour tourner définitivement la page du régime MPS.  Notre parti est disposé à apporter son soutien indéfectible   à l’opposition dans sa lutte pour une alternance démocratique au Tchad.


En ce qui concerne  la situation socio-économique, nous observons que le pays est gouverné d’une manière aléatoire. Le gouvernement navigue à vue et ne dispose d’aucune programmation  qui obéit à une idéologie claire moins encore à une politique économique et sociale précise. Toutes les décisions sont prises selon les circonstances et les humeurs des  tenants du pouvoir.


La constitution de notre pays nous  donne le droit d’affirmer notre opposition totale à tout régime dont la politique se fonderait sur l’injustice, la corruption, le clanisme, le tribalisme etc. Aujourd’hui, malheureusement, force est de constater que les ressources du pays ne profitent pas à tous les tchadiens. Le régime en place a créé des inégalités sociales  chroniques au sein de la société tchadienne. Il y a d’un côté, les tchadiens de haut qui jubilent, gesticulent et mènent une vie de pacha. Bref, ils nagent dans l’opulence avec les ressources du pays. De l’autre côté, les tchadiens de bas qui  croupissent dans l’indigence et mènent  une vie rudimentaire. Le parti APR dénonce avec force cette politique  discriminatoire planifiée par le pouvoir.


S’agissant de la question de l’emploi des jeunes, le gouvernement n’a pas le droit de reculer face à sa responsabilité. Au contraire, il doit tenir ses engagements en intégrant massivement les jeunes diplômés à la fonction publique. Il devrait en outre, encourager les tchadiens à créer des entreprises de production des biens de consommation et de service pour booster l’économie afin de créer des valeurs ajoutés et des nouveaux emplois.

 
L’année 2015 a été une année difficile pour les tchadiens  non seulement à cause de la chute de baril  du pétrole  comme prétend crier  le gouvernement mais à cause de la mauvaise gestion  de la chose publique et les interventions démesurées de l’Etat dans les affaires extérieures. D’ailleurs nous avons appris lorsque le baril du pétrole  de référence a été  vendu à 100 dollars sur le  mondial, le pétrole tchadien est bradé  à un prix trois moins cher. Aujourd’hui, le peuple tchadien veut savoir quel est le prix  exact de vente du baril de son pétrole ?


Je vous remercie

 

136 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article