04/11/2016: TCHAD/Assemblée nationale * Les plans de Kabadi pour mettre sous verrou Kebzabo: De sources dignes de foi, les chevaux sont lancés pour écraser le député Saleh Kebzabo sur leur passage. Selon nos informations, Idriss Deby et son état-major des armées auraient lancé les amarres, et Haroun Kabadi le président de l’Assemblée serait le capitaine du vaisseau. Pour mettre Kebzabo sous verrou, le procureur aurait répondu à l’instruction de Kabadi qu’il faudrait lever les 2 immunités du parlementaire Kebzabo (Assemblée nationale tchadienne et parlement africain). Si la 1ère tâche s’avère facile, c’est la seconde qui pose problème, alors le stratagème est lancé par l’arrivée de ladite plainte de l’état-major des armées à l’Assemblée nationale. Acte 1, Kabadi pour dénuder Kebzabo propose l’autre député Saleh Makki au parlement africain. Makki aussi de l’opposition joue le jeu du pouvoir, alors que les textes qui élisent un parlementaire africain ne s’arrêtent pas à mi-chemin, quand quelqu’un est proposé. Le parlementaire sortant devrait aller jusqu’au bout de son mandat (Mai 2017).

 

227 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article