19/09/2016: TCHAD/Biens mal acquis – Certains cadres arabes dans le collimateur: Idriss Déby agit en chef de gang, pas en président de la République. Dans les institutions qui se respectent, ce sont des instances indiquées qui interpellent les voleurs de la République après une procédure judiciaire dans les normes. Si la volonté du président tchadien de recouvrir l’argent sale volé à l’état, tous les Tchadiens le suivront, mais dans le cas d’espèce, sa démarche s’inscrit dans la procédure d’un chef de gang, qui menace et presse des personnes indiquées furent-elles voleuses de la République. De sources dignes de foi, comme à l’exemple des missions Cobra de l’époque, aucun des proches du régime ne fut convoqué par Déby pour lui signifier de restituer l’argent et les biens volés aux Tchadiens. Senoussi Mahamat Chérif connu sur le pseudo Senoussi Taïwan serait dans la nasse. Selon nos informations très fiables, Idriss Déby l’a convoqué en personne pour lui signifier de restituer sans délai tous ses biens. Dans la peur et la frousse, Senoussi s’est exécuté. Il est venu rendre le lendemain son chéquier, du cash, et indiqué les lieux de ses biens. En effet, la rumeur qui s’est amplifiée indiquerait que ce sont les acquisitions de l’épouse de Senoussi en Égypte (à hauteur de plus de 700 millions de FCFA) qui a attiré l’attention d’Idriss Déby en ce moment de vache maigre. Tout compte fait, la liste devrait s’allonger dans les jours à venir, et indexerait principalement des cadres arabes connus de la place. Mais, dans ce cas précis, où sont les proches de Déby ? Où sont les Daoussa Déby et les autres de la colonie que les Tchadiens regardent de travers chaque matin ? Est-il crédible même si le principe de traquer les voleurs est noble, d’épargner les siens et de pousser les autres tchadiens à l’extrême humiliation ? Dans les jours à venir, nos compatriotes seront éclairés, et ils verront si la rancœur de Déby s’arrêtera au paillasson des cadres arabes, ou aura-t-il le courage de se comporter en vrai président de la République, indexant aussi les siens… à suivre. 

421 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article