Otto Joseph Wilson a été hôte des autorités tchadiennes et centrale africaines en fin de semaine dernière.
 
Le gouverneur de la région du Nord Otto Joseph Wilson dans le cadre de sa tournée de prise de contact dans sa région a profité de l’occasion pour se rendre dans certaines villes frontalières du Tchad et de la République Centrale Africaine. Le premier arrêt diplomatique d’Otto Joseph Wilson été dans la ville tchadienne de Laramaya où il sera reçu par le sous-préfet de la localité Ali Mahamat Sebey. Situé non loin de Touboro au Cameroun, les habitants de Laramaya s’approvisionnent en aliments et autres produits que dans le département du Mayo Rey et surtout à Touboro.

Les deux autorités représentant respectivement leurs deux chefs d’Etat ont discuté sur les relations de bon voisinage entre les deux peuples. «Je peux vous assurer monsieur le gouverneur que nous vivons en paix ici avec les Camerounais qui viennent de l’autre coté, moi-même je me rends souvent à Touboro rencontrer mon collègue et même faire des achats, le Cameroun et le Tchad est un, c’est juste la colonisation qui est venue nous séparer », a dit le sous préfet Ali Mahamat Sebey au gouverneur de la région du Nord.
Cette tournée de prise de contact dans le département du Mayo Rey du gouverneur de la région du nord qui s’est subitement transformé en voyage diplomatique a permis à Otto Joseph Wilson et sa forte délégation de rencontrer également les autorités de la République centrafricaine. Le gouverneur a tenu à rassurer ces autorités de la ville frontalière de Mberé de la franche collaboration du gouvernement camerounais et surtout des autorités du Nord pour que la paix règne toujours entre les deux pays et surtout lutter contre l’insécurité transfrontalière.

La troisième et dernière visite du gouverneur de la région du Nord hors de son territoire national sera à la ville frontalière tchadienne de Koutere, située non loin du fleuve Mberé qui sépare le Tchad du Cameroun. Otto joseph Wilson sera reçu ici par le préfet du département des Monts de Lam Belemel Gaius. Les deux hommes vont s’embrasser pour démontrer la solidarité qui existe entre le Cameroun et le Tchad.

Le service d’immigration de Bitoyé-Mberé au Tchad va vite se transformer en place de fêtes pour les deux délégations. Le préfet des Monts de Lam va saisir l’occasion pour remercier la délégation camerounaise au nom du gouvernement tchadien pour avoir accepté leur invitation. Otto joseph wilson et Belemel Gaius vont chacun à son tours faire une revue des initiatives entreprises par le président Paul Biya du Cameroun et Idriss Deby du Tchad pour l’intégration sous régionale ; à savoir le pipeline du pétrole, le chemin de fer, et surtout la lutte commune contre les braconniers dans les réserves camerounaises et tchadiennes.

Le préfet des Monts de Lam a proposé au Cameroun à travers le gouverneur de la région du nord de «coopérer main dans la main pour le devenir de deux pays» et Otto Wilson Joseph de son coté a demandé que « des efforts soient faite chaque jour pour maintenir la paix qui existe entre le Cameroun et le Tchad ».
349 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article