25/07/2016: TCHAD/Clientélisme en catimini: La prochaine investiture d’Idriss Déby comme prochain président du Tchad malgré un hold-up électoral, donne des idées à certaines personnes qui veulent mettre en coupe réglée certains postes à la présidence de la République du Tchad. Le lobbying aurait commencé auprès de certains caciques du régime avec le concours des généraux détenteurs d’influence. Clairement, et sans l’assentiment d’Idriss Déby diton, Bédoumra Kordjé et Mangaral devraient être dégagés astucieusement de leurs postes. Le poste du SGP (secrétariat général à la présidence) et le poste du dircab (directeur de cabinet titulaire) devraient échoir, si le plan fonctionne à deux cadres Zaghawa. Un ministre en fonction, l’autre dans les rouages du système. Pourquoi, nous ne voulons pas mettre des noms, parce que tout simplement nous voulons faire comprendre à ce cercle que tout se sait dans notre pays où aucun secret n’est gardé quand il s’agit d’injustice, et que le Tchad appartient à tous les Tchadiens, pas à un clan, ni une communauté. En procédant de la sorte, ces personnes ne rendent pas service à leur communauté, et continueront à la mettre sous les projecteurs de façons négatives face aux autres tchadiens. Mais Tchadanthropus-tribune suit de près cette investigation, et clairement nous allons revenir si le projet en gestation est soumis à l’approbation d’Idriss Déby. Là, soyez-en sûr, les noms sortiront… À suivre


Tchadanthropus-tribune


151 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article