29/08/2016: TCHAD/Justice: Mr Mahamat Zène Bada serait-il dans la tourmente? Selon nos sources au niveau de la police judiciaire, le procureur de la République près du tribunal de grande instance de N’Djamena a transmis une plainte contre Mahamat zen Bada, pour abus de confiance. Il s’agirait d’une centaine d’agents de la Ceni recrutés pour falsifier les PV de résultat de l’élection présidentielle en faveur du candidat DEBY. Aussi bizarre que cela puisse paraitre, ceux-ci estiment avoir rempli leur mission en falsifiant les résultats de la ville de N’Djamena et ses environs, réputés très hostiles au régime, mais que selon les plaignants, monsieur Mahamat Zen Bada en sa qualité de secrétaire général du MPS/parti au pouvoir, ne leur aurait pas remis cette somme dont le montant avoisinerait les 40 millions de FCFA.  Certains des plaignants contactés se disent prêts à aller confirmer les termes de leur plainte devant le procureur malgré une exposition de faux et usage de faux, à moins que le régime (MPS) honni par les Tchadiens les couvre de leurs dus. Cette plainte confirme les allégations des candidats malheureux de l’opposition, qui continuent à soutenir que DEBY est un président illégitime et illégal, notamment le Cap/sur qui connaît mieux que quiconque les pratiques du sultan d’Amdjaress malgré l’onction des puissances occidentales.  Depuis un certain moment, les militants MPS affirment clairement leurs mécontentements, sur les promesses qui leur sont tenues, sans retour sur leurs investissements. Beaucoup se serait pris à Zène Bada lui reprochant des manquements malgré les repositionnements de ces derniers jours, nommant certains militants dans certains ministères, pourtant aux yeux de nos compatriotes, plusieurs ne requièrent pas le gabarit ni l’expérience des responsabilités auxquelles ils devraient faire face. Tout cela se passe sous l’œil complice de l’exécutif tchadien, qui entretien le clientélisme et le népotisme. Maintenant reste à savoir, comment le procureur ayant instruit la plainte contre Zène Bada auprès de la police judiciaire, réussira-t-il à entendre le secrétaire général du MPS, tout puissant parti du pouvoir? … À suivre.

 

654 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article