09/11/2016: TCHAD/La signature du chef de l’État: Une chose taraude l’esprit de tout observateur. Comment le président de la République renie sa propre signature? Un problème sérieux se pose sur la signature d’Idriss Déby qui pose réellement problème à ses collaborateurs. Si l’entourage du chef de l’état est devenu tellement vorace et cherche à imiter la signature de Déby pour des faits illicites, nos compatriotes sont à même de penser qu’Idriss Déby lui-même se joue de cette perfidie. Pas plus d’une fois que le président tchadien nie les actes qu’il pose. Les Tchadiens ont tous en mémoire les ratées lors de la grâce des bandits de l’arche de Zoe, puis il y a eu le scandale à la présidence lorsque Zen Bada a été envoyé en prison, ensuite Mahamat Saleh Annadif, puis plusieurs autres. À chaque fois, cette signature pose problème. Pourquoi ailleurs dans d’autres pays, des faits similaires ne se produisent pas? D’une chose l’une, soit Idriss Déby piège ses collaborateurs quand il veut les virer, soit il y a vraiment une malhonnêteté légendaire à toiser la vérité. Un chef d’état qui se respecte ne doit pas laisser sa signature à la portée de n’importe qui. Les sceaux de la République sont des armes qui ne peuvent être facilement à la portée de tout un chacun. À chaque fois qu’Idriss Déby est coincé, il renie ses actes et met dans l’embarras ceux qui lui ont fait confiance. Les Tchadiens comprendront qu’être naïf à chaque fois vous mène vers l’abime… À suivre. 

154 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article