02/11/2016: TCHAD/Les artistes en guerre contre la corruption et le détournement des deniers publics. Quelle est leur marche de manœuvre et objectif?

 

Les artistes comédiens et musiciens tchadiens s’engagent dans une lutte contre la corruption et le détournement des deniers publics. Le coordinateur de la caravane de sensibilisation contre la corruption et le détournement des deniers publics ISSAKHA DIGADJIMBAYE alias Mandargué a lancé ce matin du 31 octobre 2016 les activités de ladite coordination au centre culturel baba Moustapha. Selon le coordonnateur de la caravane, cette campagne s’étendra dans les administrations, les régies financières des régions et les établissements scolaires publics et privés. L’objectif fixé est le changement de comportement des individus. « Il faut que cette pratique néfaste et rétrograde cesse », déclare Issakha Digadjimbaye alias Mandargué.

 

Pour Mandargué, la corruption prend des proportions inquiétantes dans la société. « Elle devient une pratique profondément ancrée qui crée un cercle vicieux. Certaines formes de la corruption sont vues comme des actes de faveur. Les pots de vin et le trafic d’influence sont parfois vus comme une nécessité. On y a recours pour augmenter ses revenus, accéder à des ressources ou contrats qu’on ne pourrait obtenir autrement, accélérer les formalités administratives ou conservées certains droits aux privilèges », dénonce Mandargué. 

 

Tout en soulignant que, la corruption sape la bonne marche des institutions et mine l’économie nationale, Mandargué note que, cette pratique un  obstacle au développement durable. « La corruption doit être combattue partout et  par tous les moyens », insiste-t-il.

 

Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfos

256 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article