23/01/2016: TCHAD/Liberté de Presse  – Coulisses: Mr Nagoum Yamassoum le président de la Cour constitutionnelle et rempart du régime MPS veut mettre le directeur de publication du Journal ABBA Garde, Avenir de la Tchiré au pilori. D’après des sources concordantes, après recoupement, la rédaction a pu savoir les intentions inavouées de Mr Nagoum Yamassoum qui au départ de la procédure avait déposé une plainte contre X parce qu’il ne comprenait pas de voir les libellés de son compte sur le journal ABBA Garde. Mais ce monsieur qui a depuis des années couvert l’arbitraire, oublierait-il qu’il est une personnalité publique? Il use et abuse de sa posture au sein du régime pour faire pression sur la Justice tchadienne, souvent connu pour être aux ordres des apparatchiks du système MPS. À travers cette justice, Mr Nagoum Yamassoum réclamerait des dommages et intérêts à hauteur de 120 millions au DP d’ABBA Garde, pour diffamation. Le président du Conseil constitutionnel Nagoum Yamassoum aurait fait sa déposition jeudi dernier auprès du 3ème juge d’instruction du tribunal de grande instance de N’Djamena où le poursuivi avenir de la Tchiré a été auditionné 2 jours auparavant. Nagoum est sorti très ragaillardi du bureau du juge et aurait lâché « Le juge est très fâché contre le DP d’ABBA Garde. Je suis sûr qu’il rendra la vie très difficile à ce petit crapaud qui se veut faire aussi grosse que la vache“, a-t-il lâché à quelques cadres du système des Nations unies avec qui il a partagé un verre quelques heures après son passage devant le juge. Je lui réclame 120 millions à titre de dommages et intérêts. “ S’il est incapable de me payer, j’engagerai des procédures pour arracher sa maison de Gassi, son journal et sa grosse cylindrée Gxr de dernier cri qu’il vient d’acheter”, a-t-il tranché avant d’ajouter qu’il a tout le soutien du président Déby pour casser ce jeune journaliste à la solde des officines occultes… À suivre.

 

488 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article