02/09/2016: TCHAD/Liberté de presse en danger: De sources dignes de foi, le régime de Déby accroit ses mesures de répression contre les hommes de médias. De sources bien informées, le directeur de publication du journal le Haut-Parleur, Stéphane Ouaye et le rédacteur en chef du journal le Potentiel, Wadar Christian se trouvent dans les cellules de la coordination de la police judiciaire qui se trouvent derrière le lycée Sacré-Cœur à N’Djamena. Ils sont accusés de tentative d’escroquerie par le directeur de l’hôpital de la mère et de l’enfant, qu’ils ont rencontré à l’effet de recouper une information relative à un détournement de fonds dans ladite institution. Ce directeur, militant inconditionnel du MPS a fait arrêter séance tenante le directeur du journal le Haut-Parleur et a déposé une plainte. Wadar Christian qui était aussi sur le dossier est arrêté avant hier matin. Selon des sources auprès de la police judiciaire, Franck Mbaidjé Mbaidigotar qui serait aussi sur le dossier, se trouve également dans le viseur du tout puissant directeur de l’hôpital de la mère et de l’enfant, qui manipule et utilise la police selon son bon vouloir. Franck serait activement recherché depuis mardi matin. Le tout puissant directeur de l’hôpital prétend qu’il est harcelé par les trois journalistes par des messages téléphoniques. Messages qu’une source de la police judiciaire confie que les contenus n’ont aucunement trait à une quelconque escroquerie, arnaque ou harcèlement. " Dans les différents SMS, les journalistes se sont présentés et ont juste demandé des entretiens avec le directeur. Même si l’un d’eux en a envoyé plusieurs, ce n’est nullement un harcèlement " confie une source proche de l’enquête. Au tribunal de grande instance de N’Djamena, le procureur se frotterait les mains et attend de solder ses comptes avec le patron de Haut-Parleur qui n’a pas été tendre avec lui dans sa dernière livraison par rapport au dossier des militaires disparus qu’il a classé sans suite… À suivre. 

160 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article