Août 1987, les forces armées nationales tchadiennes reprennent des mains des libyen la bande d’Aouzou. Les FANT viennent de porter le coup final à cette lutte qui perdure depuis 1978 en expulsant les Libyens de la bande d’Aozou. Occupée injustement par la Libye en complicité avec quelques politiques tchadiens, profitant du désordre politique qui régnait à l’époque, la Libye a voulu faire sienne cette partie de notre pays riche en minerais de tout genre.

 

C’est sans compter sur le courage et la détermination de nos valeureux soldats, la lutte qui va s’en suivre portera le surnom de la guerre des Toyota (1986-1987).  C’est une épopée héroïque et historique que vont écrire les dignes fils du Tchad, ils vont démontrer au monde entier que face à la détermination et au patriotisme même la plus puissante armée d’Afrique ne peut résister. Les FANT infligeront une lourde défaite aux forces libyenne, qui, selon des sources américaines, a perdu un dixième de son armée et plus de 1,5 milliard de dollars américains d’équipement militaire (soit 3 milliards de $ de nos jours).

 

La nouvelle de la victoire annoncée sur les ondes de la RNT (Radio Nationale Tchadienne) a insufflée une vague de joie et de patriotisme sans précédent sur tout l’étendue du territoire nationale. Inspirant les chantres de l’UNIR (Union Nationale pour l’Indépendance et la Révolution) parti unique, surtout les compositeurs du groupe choc à pondre cette chanson reprise partout et fredonnée à souhait. 
 

« Ma ni khassoudou, ma ni khassoudou ley ouboudiyé! Baladna libéré! Aouzou libéré! »

 

Ah quelle époque! Aujourd’hui ça aurait un simple Moral, Moral, lancé à l’emporte-pièce, manque d’inspiration ou simple fainéantise intellectuelle et artistique? N’empêche, on se remémore nos faits d’armes, malgré tous les maux qui minent notre pays, nous sommes un peuple fier et qui se doit se dire que notre histoire est certes tumultueuse, mais nous avons de quoi nous réjouir lorsqu’on regarde en arrière et on espère le meilleur pour le futur. Vive le Tchad et bonne fête national en avance.

 

Tchadanthropus-Tribune avec Tchadinfos.

 

159 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article