23/09/2016: TCHAD/Pétrole & hydrocarbures: Les pro-Pékins prennent le contrôle des permis du Taïwanais CPC. C’est à une société hongkongaise très proche du Parti communiste chinois que le groupe taïwanais China Petroleum Corp. (CPC) a cédé la moitié de ses 70 % dans les blocs tchadiens BCO III, BCS II et BLT I. CEFC China Energy, qui a acquis, pour 110 millions $, 35 % des permis, sur lesquels N’Djamena conserve 30 %, est présidé par l’homme d’affaires Ye Jianming. Membre actif du parti hongkongais pro Pékin New People’s Party, Ye Jianming est aussi le président de la fondation assurant la diplomatie énergétique de la Chine à l’étranger, le China Energy Fund Committee. Il chapeaute dans le même temps sa branche active dans le domaine de la culture, China Institute of Culture. Hors de Chine, CEFC est présent au Kazakhstan, où il détient le terminal de stockage et de distribution de GNL Dostyk Gas Terminal, situé à la frontière chinoise. Le Hongkongais est surtout très présent en République tchèque, où CEFC a investi dans une société financière, deux groupes de média, un brasseur et un club de football. Une présence telle que Ye Jianming a été nommé conseiller économique du président Milos Zeman, en fonction depuis 2013. Par ailleurs, Ye Jianming est aussi membre de l’influent Club de Rome.

 

Tchadanthropus-tribune avec la Lettre du Continent 

237 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article