29/09/2016: TCHAD/Présidence de la République – Protocole d’état: Entre Mr Abdelsemi Ahamat et Mangaral Banté qui a balancé l’autre? Où la vache maigre commence par tendre des pièges? De sources dignes de foi, Mr Abdelsemi Ahamat, directeur du protocole d’état est aux arrêts pour une histoire de détournement de fonds public entre lui et le directeur de cabinet civil du président Idriss Déby, Mr Mangaral Banté. D’après nos sources, Mr Abdelsemi Ahamat, en sa qualité de directeur de cabinet civil a été envoyé en précurseur avant l’arrivée d’Idriss Déby à New York avec 300000 dollars, afin de préparer l’arrivée de son président pour le sommet des chefs d’État pour la conférence des chefs d’État aux Nations unies. Les 300000 dollars n’auraient pas suffi et il est question de faire une rallonge expresse. 100000 dollars auraient été avancés pour compléter les charges de la mission. À la fin de la mission, les 100000 dollars n’ont pas été tous dépensés et les reliquats (80000 dollars) présentés au directeur de cabinet civil Mangaral Banté, qui aurait proposé de les partager à deux. Un secret entre-deux sans un troisième ne devrait pas être dehors, sauf qu’avec la “ tchadinite “ rien n’est scellé. Au retour de New York la police judiciaire fit une descente au domicile de Mr Abdelsemi. Qui l’eut avertie est un piège? Toutefois, la police a trouvé au domicile du directeur du protocole d’Idriss Déby 12 millions de FCFA en espèces, 15000 dollars en espèces et un pistolet de poing. La question reste posée, qui a balancé qui? Abdelsemi selon certains de ses collaborateurs est très droit. “ Il a toujours fait bien les choses, et reverse tout reliquat à la caisse “. Qu’est-ce qui s’est passé cette fois-ci? Mais rien ne permet de justifier la présence de ces sommes retrouvés au domicile de Mr Abdelsemi. Le Tchad vit mal, et des interrogations doivent être posées sur le comportement civique des cadres qui n’ont aucune conscience sur l’esprit patriotique. Aimer son pays c’est être intègre sur les fonctions publiques. Aimer son pays c’est être loin des impostures qui contribuent à mettre le pays à genou. Si Idriss Déby n’est pas aidé dans ses tâches, c’est lui qui a contribué à éduquer tous ces malfrats de la démocrature MPS. À lui de trouver la solution. 

599 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article