Dans un communiqué publié samedi, un des leaders de l’opposition tchadienne Cheikh Mahamat Djarma a accusé le Soudan d’avoir, procédé à l’arrestation et au transfèrement au Tchad de l’opposant tchadien Hidjazi Haroun.

 

"Une fois de plus les services Soudanais de sécurité frappent au cœur de l’opposition (…) poursuivant leur coopération étroite avec le système du Tchad, Ils viennent d’arrêter le militant Hidjazi Haroun membre du Comité National pour l’unité de la Résistance. Enlevé en pleine rue à Khartoum depuis le 25 Janvier au soir, les dernières informations confirment qu’il serait transféré à Ndjamena ou de graves menaces pèsent sur sa sécurité", a indiqué Aboulanwar Mahamat Djarma qui tient le pouvoir Soudanais pour "responsable de tout ce qui pourrait lui arriver".

 
Aboulanwar Mahamat Djarma a lancé dans son communiqué un appel à toutes les organisations de défenses de droit de l’Homme Nationales et Internationales pour exiger du pouvoir Soudanais "de clarifier cette grave violation"


Abulanwar Mahamat Djarma Khatir.



 

150 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article