07/08/2016: TCHAD/Sponsor Metz: Le nouveau sponsor du FC Metz, le Tchad, provoque une vive polémique. Le choix nouveau sponsor du club qui a regagné la Ligue 1 fait polémique. Le gouvernement du Tchad, ce pays pauvre d’Afrique, se défend de tout financement public. Le sponsoring est financé par un groupe privé pour le lancement d’une chaîne de télévision dans le pays. Le président du FC Metz, Bernard Serin, a présenté le nouveau sponsor maillot principal du club : il s’agit de l’office du tourisme tchadien. Ce partenariat, signé ce samedi pour trois ans, prend effet dès le match contre Angers joué le soir même, avec l’affichage sur le maillot des Grenats de « Tchad, Oasis du Sahel ». Un partenariat financier qui n’a pas été du goût de tous notamment en Afrique, où le pays traverse une difficile crise économique et financière. D’autres accusent ce sponsor de vouloir jouer de l’influence comme c’est le cas du Qatar avec le PSG qui a fait du club parisien l’un des plus puissants d’Europe et le plus riche de France. « Notre pays a besoin de gommer son image négative et de se faire connaître de manière positive », a expliqué le ministre des Sports tchadien, Miarom Bétel qui était présent à Metz (Moselle), samedi: « On a donc décidé de passer par le FC Metz. On espère que cela ira bien au-delà du foot et que ça permettra d’intensifier les liens économiques entre nos deux pays ». Les liens entre l’Afrique et le FC Metz sont forts puisque le club est aussi propriétaire d’un centre de formation au Sénégal près de Dakar et pourrait bien continuer à se développer de l’autre côté de la Méditerranée. Face aux critiques, ce même ministre a finalement précisé — dans une vidéo que « le Tchad n’a jamais — ô grand jamais – signé un contrat avec le FC Metz pour le financer ». Ce serait en fait un groupe privé, LC2 International Afnex, qui a négocié et s’est engagé financièrement pour faire la promotion du Tchad et d’une nouvelle chaîne de télévision africaine. « Ce groupe s’est « engagé à supporter tous les frais de cette action de communication » selon son dirigeant, Christian Lagnidé, ancien joueur du FC Metz dans les années 80. Le président du FC Metz a également précisé la teneur du contrat — sans en dévoiler le montant — « dans le cadre du lancement d’une chaîne de télé, le groupe LC2 a convenu avec le Tchad d’assurer sa promotion à l’étranger. D’où cette offre de partenariat. Afin de m’assurer que cet État était totalement impliqué, j’ai insisté pour que ses gouvernants soient associés à l’officialisation. Cela explique pourquoi cela n’a été fait que lors du troisième match. Cela a pu créer au Tchad une petite confusion, mais, c’est bien avec LC2 que j’ai signé le contrat » a précisé M. Serin dans les colonnes du républicain lorrain. Le montant du contrat est estimé à plusieurs millions d’euros et a été signé pour trois ans.

 

260 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article