Pour sécuriser un terrain avec le service cadastre, il faut verser 65 000 FCFA à OBETTHUR et 50 FCFA à EIGEN services sur le compte du guichet unique gérer par OBERTHUR (40 %) & l’État tchadien (60 %). Les 50 FCFA versés par client depuis juin 2013 à décembre 2014 représente la somme de 194119970 FCFA. En fait, lorsque les 50kf avaient été proposés par Oberthur pour pallier au manque de recettes du Guichet qui ne permettait pas de couvrir les charges, ils le faisaient dans un cadre privé. Au sein des structures selon nos informations, un cadre affirme que le Guichet était une concession à Oberthur pendant 5 ans pour amortir l’investissement et faire tourner la machine jusqu’à la cession à l’État. Ce qui est vrai. Sauf que les gens ont payé bien que ce soit optionnel, car ils en avaient marre de se faire trimballer dans tous les sens par le cadastre et ils confiaient ainsi le suivi au Guichet unique. Selon la même source, ces fonds ont été encaissés moyennant un reçu de la banque à chaque usager et une preuve de paiement pour suivre le dossier. En aucun cas ces sommes dépendent de l’État et du Trésor public. C’est ce qu’a exigé la dernière mission de contrôle en écrivant une injonction à Eigen Services. Les fonds ont été mis à la disposition de la gestion du guichet et sont comptablement exprimés dans le bilan. Ils n’ont pas été « détournés » comme ils disent. De plus Oberthur s’est portée caution de cette somme auprès de l’État, alors pourquoi une injonction de verser la somme au trésor public ? C’est qui est grave dans cette affaire, ce que le gérant français de EIGEN services SARL qui gère aussi le guichet unique (Pierrot Darwalls) est envoyé en prison à la fameuse SNRJ de manière illicite. Les soudards habitués au racket et autres subterfuges exigent le paiement de 3 millions de FCFA avant de le libérer… À suivre.

 

Tchadanthropus-tribune   

  

                  

1593 Vues

Ajouter un commentaire

  • SVP corrigez le texte original quand vous le recevez. Cet article est soutenu par des documents et très intéressant mais il est incompréhension malheureusement.

    Commentaire par Mahamat le 11 août 2017 à 16 h 05 min