Flash info
Editorial

#TCHAD #Tentative d’assassinat : La phrase honteuse du ministre des Affaires étrangères Amine Abba Siddick « C’est un tir de l’intérieur qui a tué la mère de Yaya Dillo » (Voir Vidéo)

Comme tout haut fonctionnaire zélé dans une dictature autocratique, le ministre des Affaires étrangères du Tchad Amine Abba Siddick a lâché dans une phrase à forte goutte de sueur que la balle qui a été tuée la vieille maman de Yaya Dilo est tirée par ses proches. Quelle ignominie ?

Comme dans toute tragédie quand on vous prend la main dans le sac, révélant au grand jour votre nature quotidiennement criminelle, on cherche des alibis volants pour ne pas assumer ses bêtises.

La déclaration du ministre des Affaires étrangères de Déby devant quelques diplomates convoqués pour la circonstance et qui ont fait le déplacement sonne faux et laisse tout tchadien ahuri. Rien que cette bêtise dans la parole émanant d’un cadre pourtant respecté dans cette marre d’analphabète, laisse une dépréciation lourde de conséquences pour ceux qui observent la politique tchadienne.

Ruisselant à forte goutte de sueur laissant apparaitre le stress sur son visage, il tente de justifier l’injustifiable, et narre un épisodique d’entrain qui selon lui, depuis plusieurs mois les autorités judiciaires sont « confrontées à une rébellion de Monsieur Yaya Dillo, qui aurait refusé d’obtempérer aux injonctions de la police venue lui présenter, le 27 février au matin, un mandat d’amener ». Ce mandat d’amener résulte du simple fait que Yaya Dilo avait émis un avis sur la fondation grand cœur que dirige l’épouse d’Idriss Déby… Lire la suite

Nécrologie

Une filiale du groupe de BTP de Rahal Boulgoute, Marita, a conclu un partenariat avec l’entreprise publique tchadienne Sonamig en vue de développer des projets miniers dans le pays sahélien. Plus connu pour ses grands projets dans l’immobilier au Maroc, son pays d’origine, Rahal Boulgoute s’intéresse désormais aux mines du Tchad. Début février, le PDG de Marita Group était […]

Lire la suite

L’exécution forcée n’est pas une invention du droit administratif tchadien. C’est depuis l’arrêt Société Immobilière Saint-Just du 2 décembre 1902, rendu par le Tribunal des Conflits, que l’exécution forcée s’est révélée comme une prérogative importante de l’Administration publique. Cet arrêt se présente comme la source originelle du régime applicable à l’exécution forcée décidée d’office, tant […]

Lire la suite

Comme pressenti par plusieurs observateurs de la vie politique tchadienne, la cour suprême a recalé la candidature du FNC (front nouveau pour le changement) qui présentait Yaya Dilo à la prochaine présidentielle. Auparavant, comme un parfum de torpille, les services du gouvernement ont laissé fuiter que Yaya Dilo avait retiré sa candidature, chose que le […]

Lire la suite

Jugé trop ambitieux, l’accord signé en octobre entre Khartoum et les groupes rebelles peine à trouver des financements. Ayant intégré, en vertu de l’accord signé le 3 octobre dernier, les chefs rebelles au conseil de souveraineté et à l’appareil d’Etat (Africa Intelligence du 12/02/21), les autorités soudanaises doivent désormais mettre en application les 231 pages de dispositions […]

Lire la suite

Comme tout haut fonctionnaire zélé dans une dictature autocratique, le ministre des Affaires étrangères du Tchad Amine Abba Siddick a lâché dans une phrase à forte goutte de sueur que la balle qui a été tuée la vieille maman de Yaya Dilo est tirée par ses proches. Quelle ignominie ? Comme dans toute tragédie quand on […]

Lire la suite

Nous venons de vivre dans la nuit du samedi au dimanche, et en direct, la barbarie érigée en système de gestion quotidienne du régime tchadien, et ce, en plein jour au vu et au su de tout le monde. En effet, tôt à 4h, la police anti-émeute appuyée par des blindés de la Garde présidentielle, […]

Lire la suite