#TCHAD #Justice : La Justice tchadienne rend un non-lieu sur le dossier Djamal Brahim Annaï sur l’affaire PROADEL. (Voir documents). Il y a pratiquement 2 ans, à travers ses investigations la rédaction dénonçait la cabale arbitraire faite sur un fonctionnaire du contrôle d’État Mr Djamaladine Brahim Annaï (voir archives Tchadanthropus-tribune du 21 janvier 2015). Cette affaire montée de fil en épingle par sa hiérarchie de l’époque avait but de nuire l’image du jeune cadre, et atteindre son intégrité. 3 ans après, la justice après compte ordonne un non-lieu et lève toute équivoque quant à sa responsabilité sur les faits qualifiés. Dans notre pays, les prédateurs de la république sont voraces et prompts à casser la carrière administrative des jeunes en devenir pour alimenter leurs panses. Et assez souvent, la classe politique qui régente cette administration se trouve dupée par des fausses informations, et des influences sans fondement… Suite & fin.

  

1066 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article