Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement d’Union Nationale, Saleh KEBZABO a reçu ce mercredi 15 novembre 2023, son excellence Abdou Abarry, Représentant Spécial et Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), accompagné de la Coordonnatrice résidente du système des Nations Unies au Tchad, Mme Violette Kakyomya.

La situation humanitaire préoccupante à l’Est du Tchad et le processus référendaire en cours, gage d’un retour effectif à l’ordre constitutionnel, ont été au centre des échanges.

Pour le diplomate onusien, la solution à la crise humanitaire qui prévaut à l’Est du Tchad réside dans la résolution du problème politique soudanais qui en est la cause. A cet effet, le Tchad, pays de la sous-région qui subit le plus les conséquences de cette crise, doit jouer un rôle déterminant.

Rappelons que le Tchad accueille a ce jour plus d’un million de réfugiés soudanais. Cet afflux de réfugiés et déplacés qui s’ajoute à la situation particulière du pays, nécessite un appui conséquent des Nations Unies.

Les deux personnalités n’ont pas perdu de vue le processus référendaire en cours au Tchad. Car, note le Représentant spécial pour l’Afrique centrale, le retour à l’ordre constitutionnel dépendra de la réussite du référendum. C’est pourquoi, le Tchad a plus que jamais besoin d’un accompagnement particulier de son institution en cette période cruciale de Transition.

Le Premier Ministre Saleh KEBZABO salue à sa juste valeur, cette volonté manifeste des Nations Unies à soutenir le Tchad dans ce moment décisif de son histoire. Il renouvelle son engagement et sa détermination à tout mettre en œuvre, pour remettre le Tchad sur le chemin de la démocratie et du développement.

Satisfait de ce moment d’échange avec le Chef du Gouvernement, l’hôte du jour se dit confiant quant à l’issue de cette Transition et à l’avenir certain du Tchad qui se dessine à l’horizon.(Primature)

Le Tchadanthropus-trribune

309 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire