• 05/04/2017: # TCHAD #FINANCEMENTS: CNPC contre Carlton Energy. Un milliard de dollars au groupe chinois au titre de ses intérêts dans le bloc H au Tchad, Carlton Energy devrait enfin être entendu par des arbitres. Mi-mars, le groupe public chinois CNPC a consenti à la constitution d’un tribunal arbitral au Texas pour trancher sur le différend qui l’oppose, au côté du Suisse Cliveden Petroleum, au junior américain Carlton Energyau sujet du bloc H au Tchad. Estimant qu’un milliard de dollars doivent lui être versés au titre des revenus issus du bloc H, Carlton réclame cette somme depuis 2013 devant la cour du Southern Districtdu Texas.Le conflit remonte au rachat par CNPC des intérêts de Cliveden sur le bloc H en 2006 (AEI nº549). Quelques années auparavant, en 2000, Carlton avait signé un contrat avec Cliveden lui octroyant 10 % des profits nets de ce dernier sur le permis tchadien. En 2004, CNPC était toutefois entré sur le bloc avant d’acquérir, en 2006, la totalité des intérêts de Cliveden sur la concession. Carlton affirme qu’en s’emparant des parts de Cliveden, CNPC a racheté le groupe suisse dans son ensemble et en a pris le contrôle, décidant alors ne pas respecter les contrats qu’il avait précédemment signés. Ainsi, Carlton, représenté par les avocats Jack Carnegie, associés du cabinet Strasburger & Price, et John Eddie Williams, fondateur de Williams Kherkher, estime avoir encore des droits sur la production, démarrée en 2011, de 20 000 b/j sur le bloc H.
  • Tchadanthropus-tribune avec la Lettre du Continent.
1109 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article