(Consulter le tableau des marchés).  24/03/2017 #TCHAD #CNPS : Détournements à haut Déby – Ce que l’inspection générale de l’État n’a pas voulu voir. sources dignes de foi, la CNPS a été vidée de toutes ses ressources, comme dans une caverne d’Ali Baba. Qui sont les fautifs ? Qui sont les instigateurs ? Et pourquoi jusqu’à là l’IGE traine les pieds ? Oumar Gadji et son équipe s’égosillent d’arrogance quand il faut punir un tchadien lambda, mais dans le cas d’espèce motus et bouche cousue. Les retraités de la CNPS ont été spoliés injustement pour alimenter la boulimie financière des individus. L’IGE doit interpeler les entreprises qui sont mouillées dans cette entreprise de démolition de la CNPS. Comme pour la construction du centre commercial de l’ancien camp de la gendarmerie, SOGECT – Ouadi Koundji et tous les autres sous traitants doivent répondre sur ces affaires d’avenant contracté. Il faut chercher à comprendre pourquoi il y a une distribution de bakchich de 90 millions de FCFA (137 404,58 euros) sur 9 architectes. Il faut expliquer aux Tchadiens l’attribution médicale à hauteur de 17 millions pour un évacué sanitaire hors procédures légales. Il faut expliquer pourquoi l’équipe dirigeante a pioché 97 millions sans raison valable.

Pourquoi Oumar Gadji, instruit souvent sous ordre ne relève pas les marchés publics de complaisance. Le plus grand secteur de détourne­ ment et de blanchiment d’argent de cette opération d’enrichissement sans cause est celui des marchés publics attribués aux amis et autres complices. En onze mois, l’attribution des marchés de manière illégale s’élèverait à 31992636425 FCFA (Milliards). L’acquisition de matériels médicaux, des produits pharmaceutiques, d’ambulances, de véhicules utilitaires, des imprimés personnalisés, de photocopieurs, de radio numérique, d’appareil échographique et autres acquisitions fictives pour un montant total de 28 974 FCFA. (Milliards). La CNPS aurait attribué des marchés de complaisance dont les montants totaux s’élèvent à 283650000 FCFA (Millions) à un beau-frère qui est le propriétaire de l’entreprise A.L.V.E.S.S pour la réhabilitation des villas à Djari au courant du seul mois d’octobre 2016. Un autre marché attribué à son cousin, en date du 23 mars 2016, portant sur l’acquisition des instruments et matériels médicaux ainsi que sur les fournitures d’atelier et de laboratoire d’un montant de 17616400 FCFA (Millions). Que dire des autres marchés attribués par complaisance, ou sans suivre la procédure légale d’attribution de marché public. 121 325 124 FCFA. (Millions) pour une entreprise par ci, 39442666 FCFA (Millions) pour l’acquisition d’un logiciel par là. La liste est encore trop longue pour énumérer et identifier les malversations financières à la CNPS. Nos compatriotes devront se résoudre à observer avec amertume que la CNPS finira comme l’entreprise défunte Air-Tchad. Depuis fort longtemps, Idriss Déby avait promis de poursuivre les Tchadiens entachés dans les détournements de deniers publics. Mais comme toujours l’harmattan vient couvrir de sa poussière des promesses non tenues, des verbes et des locutions faits pour divertir, sans plus.

La rédaction.

1349 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article