PLD

PARTI POUR LES LIBERTÉS

ET LE DÉVELOPPEMENT

 

TRAVAILLER POUR LA JUSTICE

COMITÉ EXÉCUTIF

SECRÉTARIAT À L’INFORMATION, À LA SENSIBILISATION ET À LA MOBILISATION 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N° 005/PLD/CE/SISM/l7

 

Le Parti pour les Libertés et le Développement (PLD) informe l’opinion nationale et internationale que le 10 avril 2017 son Secrétaire Général 1er Adjoint, de retour d’un colloque, a vu ses effets personnels confisqués, sans aucun procès-verbal, par les sbires de !’Agence Nationale de Sécurité (ANS). Au lieu de défendre des intérêts extérieurs du Tchad, l’ ANS est reconvertie dans l’enlèvement, la séquestration, la torture, l’humiliation, la disparition des tchadiens. Idriss Deby est l’idéologue de ce détournement d’objectifs qui lui permet de régler ses comptes personnels. Pourtant, il a déclaré le 10 mars 2017 qu’ « … il revient à la Justice de la République de faire son travail. Il n’appartient pas à un citoyen de se faire justice. Un tel comportement conduit au désordre et à l’anarchie… ».

Par cet acte envers le Secrétaire Général 1er Adjoint du PLD, I’ANS et son Chef Deby continuent de se moquer éperdument de l’ inaliénabilité des biens personnels garantis par la Constitution. S’ accaparer des biens d’autrui est un acte naturel ancré dans les mœurs des superviseurs de l’ANS. Ces derniers n’étonnent plus les tchadiens qui sont habitués à les voir convoiter, enlever, violenter les enfants et femmes d’autrui. Leur dernière spécialité est le vol du vote du peuple. Idriss Deby et l’ANS auront beau opprimé les tchadiens, ils n’entameront en rien leur détermination et leur conviction à instaurer la Justice au Tchad. Les tyrans partent mais les peuples survivent. De ce qui précède, le PLD exige la restitution immédiate et inconditionnelle des effets illégalement confisqués dans leur état initial.

 

N’Djaména, le 11 avril 2017

Site web: www.pld-tchad.org. Adressemail: pld.t chad@gma il. com . BP 83 N’Djaména Tchad Tel. Port {+235) 62 4147 47 / 66 29 56 25

 

855 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article